A nos amours, tome 1

Notre avis : Jean-Paul Nishi – mangaka – est marié à une Française. Tous les deux sont installés au Japon et vont vivre une belle aventure avec l’arrivée de leur premier enfant. Le Japonais dévoile son histoire dans A nos amours chez Kana.

Jean-Paul Nishi – son prénom a été francisé – avait déjà raconté sa rencontre avec Karen – une Française qui travaille au Japon – son mariage et sa vie parisienne dans A nous deux Paris, Paris le retour et Paris toujours ! trois albums édités par Philippe Picquier. Il poursuit ses aventures humoristiques dans A nos amours.

Dans ce nouveau manga, l’auteur et son épouse attendent un heureux événement : ils vont être parents. Tout au long du récit, le lecteur découvre avec plaisir toutes les lubies et les folies autour de ce nouveau-né : les habits, les couches, les biberons mais aussi la crèche. Avec malice et avec beaucoup d’autodérision, le mangaka raconte le développement physique du bébé, son soi-disant « retard » vis-à-vis des autres enfants, ses premiers mots mais aussi la recherche du prénom. Le couple attend plus d’un mois pour le trouver. En effet, ils ne le veulent pas trop Français, pas trop Japonais, facile à dire pour les Nippons et dont les idéogrammes doivent signifier quelque chose de positif. Toutes les séquences autour de leur enfant sont irrésistibles et très drôles.

Jean-Paul Nishi dévoile aussi les différences culturelles entre les deux pays qu’il ne comprend pas toujours (les gags sur la bise sont amusants) mais aussi le fait qu’il a du mal à s’exprimer dans la langue de Molière, dont il ne saisit pas toutes les subtilités. Pire ! Son jeune fils connait plus de mots de vocabulaire du quotidien que lui à la fin de ce premier tome.

Article posté le mercredi 29 mars 2017 par Damien Canteau

A nos amours 1 de Jean-Paul Nishi (Kana) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • A nos amours, volume 1
  • Auteur : Jean-Paul Nishi
  • Editeur : Kana, collection Made in
  • Prix : 15€
  • Parution : 17 mars 2017

Résumé de l’éditeur : Jean-Paul Nishi, auteur japonais, nous raconte dans ce manga tranches de vie sa rencontre avec sa future épouse Karen, une Française. Avec beaucoup d’humour et d’autodérision il dépeint la vie de couple, le mariage, la grossesse, la naissance du bébé et les anecdotes des mois passés à s’occuper du nourrisson à la maison, pendant que sa femme part travailler. C’est aussi l’occasion pour lui d’aborder toutes ces petites différences culturelles et normes sociales françaises qui étonnent, voir déstabilisent nos amis Japonais.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir