Alt-life

A moitié dans le monde réel et le monde virtuel, Josiane et René entrent définitivement dans ce dernier. Thomas Cadène et Joseph Falzon dévoilent Alt-life, un superbe album pour vraiment comprendre notre monde actuel.

Grâce à des bulles appelées life-box, les êtres humains peuvent se mouvoir dans des mondes virtuels, qu’ils ont inventés de toute part. Alors qu’ils flirtent souvent entre le réel et le virtuel, René et Josiane – qui ne se connaissent pas – décident de basculer définitivement dans ses mondes artificiels pour le compte d’un projet novateur, la Génération.

Dans le virtuel, ils ne mourront jamais et ne connaîtront plus de besoins primaires (manger, dormir, boire…). Une vie rêvé sans entrave, juste pour le bonheur et la jouissance du corps. Le nouveau couple essaient de se fabriquer des repères comme dans leur ancienne vie afin de se sentir en sécurité. La jeune femme éprouve de plus en plus de pulsions sexuelles tandis que le jeune homme en ressent moins le besoin…

Etonnant récit d’anticipation, Alt-life apporte son lot de questions pour les protagonistes comme pour les lecteurs. L’histoire imaginée par Thomas Cadène est d’une très grande intelligence, entre métaphysique et philosophie. En mettant en scène, un couple qui n’a plus d’entraves, le scénariste interroge sur un monde si aseptisé qu’il en devient parfois repoussant. Il reste à René et Josiane qu’à prendre du plaisir. La force de Alt-life réside dans l’opposition entre les deux personnages concernant ce bonheur pur : l’une veut jouir de tout sexuellement tandis que pour l’autre, plus tourmenté, les plaisirs n’ont plus d’intérêt. Peut-on atteindre ce nirvana sans limites, sans contrainte ?

Comme le voudrait une bonne bande dessinée de science-fiction, le point de départ est très classique : la démographie sur Terre explose, il faut donc conquérir de nouveaux territoires. Pour Alt-life, pas de planètes à coloniser mais des mondes parallèles artificiels. Thomas Cadène (La vraie vie) reconnait la filiation avec le film Matrix, une société hyper-individualiste et hyper-connectée.

Cet album pour adultes, multiplient Les scènes très hard. Le dessin de Joseph Falzon est d’une grande sobriété agrémenté de couleurs froides pour renforcer le propos de Alt-life. Si dans les premières pages les protagonistes semblent sans âme et froids, ils prennent de l’épaisseur – comme le veut l’intrigue de l’histoire – et de l’humanité.

Article posté le vendredi 07 septembre 2018 par Damien Canteau

Alt-life de Joseph Falzon et Thomas Cadène (Le Lombard)
  • Alt-life
  • Scénariste : Thomas Cadène
  • Dessinateur : Joseph Falzon
  • Editeur : Le Lombard
  • Parution : 06 avril 2018
  • Prix : 19.99€
  • ISBN : 9782803670215

Résumé de l’éditeur : Une petite histoire de l’avenir. Josiane et René sont de la génération 50/50 : à moitié dans le réel, à moitié dans le virtuel. Fuyant un monde à l’agonie, ils se portent volontaires pour la plus définitive des expériences : être les pionniers d’un nouveau monde, 100% virtuel, sans retour possible. Un monde que leurs désirs façonnent et duquel ont disparu la douleur ou les besoins naturels. Cet univers où tout est possible (ou presque) va devenir l’aventure qui définira les contours de leur avenir et de celui de tous ceux qui choisiront de les rejoindre. Bien sûr, parce qu’ils sont comme tout le monde, Josiane et René vont beaucoup s’intéresser au sexe.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir