Apache

Notre avis : Un patron de bar va voir sa vie basculer avec l’arrivée d’un couple dans son établissement. Apache décrypte cet étrange ménage à trois signé Alex W. Inker aux éditions Sarbacane.

Paris 1934. Une limousine tombe en panne devant le bar de quartier d’un ex-boxeur et forçat. Sort de cette luxueuse voiture, un gros bourgeois et sa femme toute menue, ainsi que leur chauffeur. Alors que Eddy, le mari, attend impatiemment le résultat d’une course hippique à la radio – il a misé très gros sur le canasson – sa femme enchaîne picon citron sur picon citron. Avec les verres qui défilent, elle entame facilement la conversation avec le patron, qui n’en demandait pas tant et qui lui raconte son passé.

Eddy calanche, sa femme est heureuse et l’on découvre que le chauffeur était son amant. Cacher le corps est la première chose à faire…

Le récit de Alex W. Inker est construit comme un drame mâtiné de suspens, tel un bon film des années 50/60 avec Gabin, Belmondo ou Blier. Il faut dire que l’histoire en huis-clos repose sur des personnages savoureux, des dialogues argotiques sympathiques (Apache signifiant voyou), un mort et un drôle de ménage à trois : la femme, le chauffeur et le patron du bar. Le confinement et le passé des trois protagonistes apportent leur lot de tensions et de suspens, plutôt bien sentis. Pourtant, le lecteur reste sur sa faim, il manque ce petit déclic qui aurait fait basculer Apache du côté d’un très grand album.

Reste néanmoins la partie graphique très réussie. Diplômé du prestigieux Institut Saint-Luc de Bruxelles, l’auteur – dont c’est la première bande dessinée – propose d’excellentes planches en bichromie noir et rouge (avec des trames intelligentes) dont le format à l’italienne de l’album en donne toute la plénitude. L’ambiance électrique et quasi érotique est parfaitement restituée par un trait épais et d’une belle force graphique.

Article posté le mardi 29 mars 2016 par Damien Canteau

Apache de Alex W. Inker aux éditions Sarbacane décrypté par Comixtrip le site bd de référence
  • Apache
  • Auteur : Alex W. Inker
  • Editeur : Sarbacane
  • Prix : 22.50€
  • Parution : 03 mars 2016

Résumé de l’éditeur : Paris, début des années 20. Un vieux bouclard du quartier de la Bastille.  Un serveur derrière le comptoir nettoie ses verres en rêvant, manches relevées, tatouages apparents sur des bras musclés et blancs. La nuit est tombée, la porte s’ouvre. Entre une très jeune et très  jolie métisse, cheveux courts, garçonne, la silhouette fine. La femme est accompagnée d’un homme d’un certain âge, gros, riche, transpirant et essoufflé.  Son micheton sans doute. Bientôt viendra les rejoindre le chaufeur de l’homme riche, aussi louche que patibulaire… Dans un huis clos étouffant leurs histoires vont se mêler, histoires de tranchées, de vols, de courses, de frangins, d’amour et de trahison. Au bout, il y aura la mort pour deux des quatre protagonistes. Oui, mais pour qui la faucheuse ?

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir