Asebi et les aventuriers du ciel # 2

Notre avis : Seinen ultra-classique dans sa narration et dans sa thématique, Asebi et les aventuriers du ciel possède néanmoins un certain charme qui peut plaire aux plus jeunes lecteurs. Pourtant, au départ, l’histoire de Taisuke Umeki aurait pu paraitre attirante (des villes qui flottent dans les airs, reliées par des bateaux), ayant beaucoup de ressemblance avec Le château dans le ciel de Miyazaki mais patatras, le graphisme en est très loin. Il faut dire que le mangaka propose des décors a minima ce qui ne peut que souffrir de la comparaison.

Les poissons-dragons sont plutôt aboutis même si là encore c’est loin d’être original. Les deux personnages principaux, Yû et Asebi forment un duo assez convaincant. Lui est un gardien formé pour détruire les monstres des airs à l’aide d’un fusil hyper-performant, tandis qu’elle est une androïde, qui aime en secret son compagnon de route.

Comme pour le premier volume, combats, adversaire coriace, amitié, amour et quête d’objets magiques, tous les ingrédients sont réunis pour former un manga tout public. Tout cela est minoré par la pauvreté du scénario. Dommage, il y avait beaucoup mieux à faire !

 

Article posté le jeudi 12 novembre 2015 par Damien Canteau

  • Asebi et les aventuriers du ciel, volume 2
  • Auteur : Taisuke Umeki
  • Editeur: Doki Doki
  • Prix: 7.50€
  • Parution: 04 novembre 2015

Résumé de l’éditeur : À présent en possession de la carte de la légendaire Brandt, Asebi et Yû se retrouvent confrontés au redoutable « Ghramm l’ouragan », bien décidé à leur dérober le précieux document  et à mettre la main sur les vestiges de Voldesia, la civilisation disparue !
Entre cet adversaire plus que coriace et les poissons-dragons déchaînés, nos deux héros ont fort à faire ! Heureusement, ils peuvent désormais compter sur l’aide de Haytt et de son bateau, le fier et véloce Bortas !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir