Ballistic : tout arrive, mais surtout le pire

Notre avis : Un bon cocktail de science-fiction et de polar mélangé à une métropole futuriste et psychédélique, voilà une nouvelle boisson bien violente, Ballistic !

Bienvenue à Repo-city. Cette ville n’est pas vraiment de tout repos car vous ne pouvez faire confiance qu’à vous-même. Même les réparateurs d’air conditionné ne sont que des brutes sanguinaires. Pour preuve, Ballistic nous présente Butch, un réparateur d’air conditionné bien décidé à se propulser sur le devant de la scène criminelle grâce à ses plus bas instincts et à un ami un peu particulier, Gun. Gun est en fait une arme à feu… génétiquement modifiée. En plus de parler, c’est surtout un fauteur de troubles, un alcoolique et un drogué. Seulement leur quête d’un avenir plus radieux comme criminels endurcis ne va pas vraiment se passer comme prévu…

Ce comics ultra-violent et surtout d’un grand désordre est en fait un vrai petit bijou, sûrement dû au scénario de Adam Egypt Mortimer, réalisateur et producteur, spécialisé dans le cinéma de genre et d’horreur. On peut parler exemple citer Some Kind of Hate ou encore Jerk All-Stars. A sa droite, un dessinateur tout aussi habitué à ce style, j’ai nommé Darick Robertson. Il a travaillé pour des séries comme Justice League ou Wolverine, mais il est surtout le co-auteur de The Boys, une série noire et ultra-violente.

Ballistic donc est à découvrir pour les moins jeunes d’entre nous, aux éditions Glénat Comics, éditeur de Lazarus et de Black Magick.

Article posté le vendredi 16 mars 2018 par Damien Duarte

Ballistic aux éditions Glénat Comics décrypté sur Comixtrip, le site BD de référence
  • Ballistic
  • Scénariste : Adam Egypt Mortimer
  • Dessinateur : Darick Robertson
  • Editeur : Glénat Comics
  • Parution : 14 février 2018
  • Prix : 15,95 €
  • ISBN : 9782344019580

Résumé de l’éditeur :
Bienvenue dans un futur pas si éloigné que ça du nôtre, bienvenue à Repo-city, la ville où tout le monde est un salopard, y compris les réparateurs d’air conditionné. Dans cet enfer cyberpunk, on rencontre Butch, un gros bourrin, et son pote Gun, une arme à feu génétiquement modifiée, grande gueule et dopée aux drogues les plus dures. Cette paire de brutes aussi improbable que violente va essayer de propulser Butch lui-même sur le devant de la scène criminelle de Repo City. Finies les heures passées à réparer les stations de refroidissement, Butch va enfin pouvoir se laisser aller à ses instincts les plus vils. Sauf qu’évidemment, ça ne va pas se passer comme aimeraient nos deux acolytes…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Duarte

Damien Duarte

Passionné par l'univers de la bande dessinée depuis toujours, ses plus grands héros sont divers et variés comme Ric Hochet, Spider-Man, Batman, Astérix...

En savoir