Balzac et la petite tailleuse chinoise

Freddy Nadolny Poustochkine adapte le roman de Dai Sijie, Balzac et la petite tailleuse chinoise aux éditions Futuropolis.

Premier roman de Dai Sijie, Balzac et la petite tailleuse chinoise fut un succès éditorial international, contant ses souvenirs d’enfance dans la Chine de Mao Zedong. Né en 1954, il fut incarcéré dans un camp du Sichuan pour être rééduqué à l’âge de 17 ans. Pendant trois années, il vivra dans des conditions inhumaines. L’auteur habite la France depuis 1984 et réalisera lui-même l’adaptation en long métrage de son ouvrage en 2012.

Attiré par les récits asiatiques, Freddy Nadolny Poustochkine adapte avec beaucoup d’élégance et de pureté le livre de Dai Sijie. L’auteur de La colline empoisonnée (Futuropolis, 2010) suit fidèlement le récit très intimiste de l’auteur chinois. Placé en camp de rééducation dans les années 70, le jeune garçon ne vit que pour travailler au fond de la mine, un endroit sombre et humide. Avec son amie, ils découvrent une valise remplie de livres. Pour lui, l’adolescent lettré, cela est une aubaine, cela lui permet de s’évader et de tenir. Violoniste, son éducation lui permet de tenir tête aux plus durs du camp.

Avec cet album, Freddy Nadolny Poustochkine dévoile tout son talent de conteur. Cette histoire entre rêve et réalité, entre dureté du camp et découverte de son corps, il la magnifie par des planches subtiles et élégantes.

Article posté le mercredi 20 décembre 2017 par Damien Canteau

Balzac et la petite tailleuse chinoise de Freddy Nadolny Poustochkine (Futuropolis) décrypté par Comixtrip
  • Balzac et la petite tailleuse chinoise
  • Auteur : Freddy Nadolny Poustochkine, d’après le roman de Dai Sijie
  • Editeur : Futuropolis
  • Prix : 32€
  • Parution : 12 octobre 2017
  • IBAN : 9782754811330

Résumé de l’éditeur : Deux amis de 17 et 18 ans, le narrateur et son ami Luo, qui se connaissent depuis l’enfance, sont envoyés en rééducation dans la province du Sichuan, car ils sont considérés comme des « intellectuels ». Nous sommes en pleine période de la Révolution culturelle lancée par Mao Zedong, en 1971. Le narrateur est plutôt réservé et joue du violon. Luo, son meilleur ami, était son voisin de palier avant leur départ pour la rééducation. Il est beaucoup moins timide, il est même un bon conteur. Il raconte toutes sortes d’histoires au chef du village, et surtout les films que ce dernier leur demande d’aller voir en ville. Les deux amis rencontrent la fille du tailleur du village voisin. Elle est considérée comme la plus belle de la montagne, pleine de vie, mais sans aucune instruction. Tous deux en tombent immédiatement amoureux. Luo devient l’amant de la petite tailleuse. Pour service rendu, le Binoclard, un autre garçon lui aussi en rééducation dans un village voisin, prête aux deux amis Ursule Mirouët, un roman de Balzac. Fascinés, les deux amis volent toute la valise de livres interdits du Binoclard, valise contenant les romans des plus grands auteurs occidentaux du XIXe siècle. Luo fait alors un serment : « Avec ces livres, je transformerai la Petite Tailleuse. Elle ne sera plus jamais une simple montagnarde ».

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir