Bottled

Après le génial Billy Noisette de Tony Millionaire, les éditions Huber proposent Bottled de Chris Gooch, un excellent thriller psychologique sur fond de revenge porn.

Australie. Jane semble heureuse dans sa vie, tout semble rouler. Vivant avec ses parents, elle a un petit-ami d’une grande gentillesse, Ben. S’il ne montre pas toujours des signes d’affection envers elle, l’on peut dire qu’il est amoureux. Quant à sa vie avec ses joies et ses peines, elle peut la partager avec Nathalie, son amie devenue mannequin. Si la distance les sépare, elles continuent de se côtoyer.

Mais depuis quelque temps, le foyer familial est un enfer. Ses parents multiplient les disputes, ce qui met souvent très mal à l’aise Jane. Elle aimerait emménager avec Ben mais pour l’instant cela n’est pas possible par un manque d’argent criant.

Mais d’un seul coup, tout va de travers : Ben la trompe et le retour de Nathalie après un séjour au Japon est glacial. Les tensions sont à leur maximum. Et si Jane était jalouse de la vie de mannequin de son amie ? Elle échafaude alors un surprenant plan pour la piéger après avoir été le témoin d’une scène lors d’une soirée…

Bottled : tensions maximum

Publier des photos intimes sur les réseaux sociaux sans le consentement d’une personne, telle est la définition du revenge porn. Jane va en user pour se venger de Nathalie et déstabiliser Ben. Phénomène très développé chez les plus jeunes depuis plusieurs années, il est donc le fil rouge de Bottled.

Le gros point fort de cet album, c’est l’ambiance de tension distillée par Chris Goosh. L’auteur australien tisse patiemment cette atmosphère où la jeune héroïne sombre dans une folie destructrice. Lorsque l’on a le doigt dans l’engrenage, il est difficile d’en sortir, tout s’enchaîne et on en veut toujours plus. Le thriller est là, bien en place, terrifiant et glaçant de réalisme.

Les mots et les dialogues sont pesés, parfois absents dans certaines planches pour laisser le suspense se mettre en place. L’écriture est donc directe, sans fioriture. De plus, les rebondissements imaginés par Chris Gooch déstabilise la lecture et c’est très agréable.

Le dessin de Bottled est à l’image du scénario : simple et redoutablement efficace. Les grands aplats rouge/marron/noir et les trames participent de l’ambiance de tensions. Le trait quasi froid met lui aussi de la distance par rapport à un récit d’une belle force narrative.

Article posté le samedi 15 mai 2021 par Damien Canteau

Bottled de Chris Gooch (Huber éditions)
  • Bottled
  • Auteur : Chris Gooch
  • Traducteur : Baptiste Neveux
  • Editeur : Huber
  • Prix : 25 €
  • Parution : 26 mars 2021
  • ISBN : 9782492042003

Résumé de l’éditeur : Quand l’amitié est trahie, il n’y a plus de limites… Trahie par sa meilleure amie devenue mannequin à succès, trompée par son petit ami, étouffée par des parents toxiques, Jane décide un beau jour qu’il est temps pour elle de quitter cette vie ne lui apportant qu’aigreur, colère, rancoeur et frustration. Puisque plus personne ne la respecte, elle sera prête à tout pour arriver à ses fins, quitte à risquer de se perdre en chemin.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir