Cassandra Darke

Lorsque Cassandra loge Nicki, cela frictionne et donne des étincelles. Posy Simmonds imagine cette rencontre au sommet , ce duel déséquilibré dans Cassandra Darke, aux éditions Denoël Graphic.

Après Tamara Drew et Gemma Bovery, la géniale Posy Simmonds nous enchante de nouveau avec Cassandra Darke. Nommé dans la sélection polar 2020 à Angoulême, ce récit s’inspire de la nouvelle de Charles Dickens, Un chant de Noël, publié en 1843. L’autrice britannique transpose son propos dans notre époque contemporaine en gardant les thématiques d’origine : le déclassement social, le rejet de l’autre, l’avarice, l’envie et la jalousie.

Cette histoire très noire, met en scène  Cassandra, vieille femme acariâtre, ayant hérité de tableaux de son défunt époux. Proche de sa grosse fortune et misanthrope, elle aime tacler fortement tous ceux qui l’entoure ou qu’elle rencontre. C’est cette personnalité forte et entière qui fait l’intérêt de l’album.

Alors que nous l’avions connu plus inspirée – Cassandra Darke n’est sans doute pas son meilleur album – il reste la force de la narration de Posy Simmonds, qui attire les lecteurs comme des aimants. Cette alternance de vignettes et de textes en prose a toujours fait le charme de ses productions.

Le verbe haut, la répartie et la faconde de l’héroïne apporte un humour so british agréable et bien senti. L’opposition entre Cassandra et Nicki est, elle aussi, savoureuse. La femme est tout ce que la veuve n’est pas : jeune, frivole, libre et instable. Serait-elle jalouse de cette jeunesse ?

Londres est un personnage à part entière comme a pu le montrer nos amis de Fantrippers dans leur guide pop culture consacré à la capitale anglaise.

Comme dans ses précédentes publications, Posy Simmonds  réalise de magnifiques planches, belles, modernes et chaleureuses.

Article posté le jeudi 16 janvier 2020 par Damien Canteau

Cassandra Darke de Posy Simmonds (Denoel graphic)
  • Cassandra Darke
  • Autrice : Posy Simmonds
  • Editeur : Denoël Graphic
  • Prix : 21€
  • Parution : 04 avril 2019
  • IBAN : 9782207142813

Résumé de l’éditeur : Cassandra Darke, Londonienne pur jus, vieille teigne misanthrope, mauvaise coucheuse en surcharge pondérale, n’est pas sans rappeler le célèbre Scrooge de Dickens. Elle ne pense qu’à elle-même et aux moyens de préserver le confort dont elle jouit dans sa maison de Chelsea à 8 millions de livres. La galerie d’art moderne de son défunt mari a été le théâtre de fraudes qui l’ont mise en délicatesse avec la justice et au ban de son milieu. Mais Cassandra s’accorde le pardon, au prétexte qu’«à côté de tous ces meurtriers récidivistes, on se sentirait presque comme Blanche-Neige». Ses fautes n’impliquent «ni violence, ni arme, ni cadavre». Hélas, dans son sous-sol, une ex-locataire, la jeune et naïve Nicki, a laissé une surprise qui pourrait bien s’accompagner de violence et d’au moins un cadavre… Affinant encore sa virtuosité unique, entre roman et bande dessinée, Posy Simmonds poursuit la fresque de l’Angleterre moderne entreprise dans ses livres précédents et donne sa vision au scalpel du Londres brutal et fascinant d’aujourd’hui, «entre paillettes et galères». Son coeur, comme toujours, penche pour les chiens perdus, mais le portrait qu’elle trace de Cassandra, cette femme trop riche à l’hiver de sa vie, est vibrant d’empathie. Pur plaisir. Pur Posy.

 

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir