Charles de Gaulle, tome 2 : 1939-1940 L’homme qui a dit non

Notre avis : Après un premier volume intéressant et instructif, Jean-Yves Le Naour et Claude Plumail dévoilent le deuxième volet de leur saga historique Charles de Gaulle, mettant en scène le futur grand homme d’état dans la période 1939-1940.

Pas encore général, Charles de Gaulle est colonel, reçu par Paul Reynaud et Léon Blum, ancien président du conseil. Le premier tente de fomenter le renversement du gouvernement Daladier, qu’il réussit. Après cet événement, il nomme le futur homme d’état, conseiller militaire du gouvernement. Pourtant, ce dernier n’est pas bien vu par ses pairs, il faut souligner qu’il a des opinions très différents des hauts officiers français.

La guerre est déclarée, les défaites militaires s’accumulent et le gouvernement doit fuir vers Bordeaux. De Gaulle est alors nommé Sous-secrétaire d’état à la guerre…

Alors que le précédent tome de la série était plutôt amusant et joyeux par le décalage d’éducation entre De Gaulle et ses camarades (ne pas le tutoyer) et les nombreuses tentatives d’évasion pendant la Première Guerre Mondiale, ce nouvel opus prend une tournure plus sombre, empli de tensions et d’actions avec l’entrée de la France dans le second conflit mondial.

Complots politiques, négociations de l’armistice et  Pétain jouant un rôle central dans la défaite, sont au cœur de l’album. De Gaulle commence alors à endosser le costume d’homme d’état, celui qui refuse l’abdication et qui multiplie les allers-retours à Londres pour négocier avec Churchill.

Si le récit est excellent, très documenté et instructif – il est l’objet de Jean-Yves Le Naour, historien – il n’en va pas de même pour la partie graphique de Claude Plumail. Ses personnages ont des postures vraiment trop figées, les visages sont trop changeants d’une case à l’autre mais surtout les proportions de De Gaulle ne sont pas réussies, lui qui était grand (1m96) et qui apparait à la même taille que les autres personnages. Avec un dessin plus soigné et plus précis, la série aurait été excellente ! Dommage.

Article posté le vendredi 09 septembre 2016 par Damien Canteau

Deuxième tome de Charles de Gaulle par Claude Plumail et Jean Yves Le Naour (Grand Angle) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Charles de Gaulle, tome 2 : 1939-1940, L’homme qui a dit non
  • Scénariste : Jean-Yves Le Naour
  • Dessinateur : Claude Plumail
  • Editeur : Grand Angle
  • Prix : 13.90€
  • Parution : 24 août 2016

Résumé de l’éditeur : Septembre 1939. La France est en guerre et le grand Charles, petit colonel, ne parvient toujours pas à convaincre l’État-major d’adopter une stratégie plus offensive fondée sur la concentration des blindés. Mais il est déjà trop tard : le 10 mai 1940, les forces allemandes déferlent sur la France. Face aux traîtres qui souhaitent pactiser avec l’ennemi, il veut continuer à se battre. Mais quand Pétain s’empare des rênes du gouvernement, il part pour Londres le 17 juin, emportant avec lui l’honneur de la France.

 

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir