Corentin, Les trois perles de Sa-Skya

Notre avis : Après un long sommeil, l’une des séries phares des éditions Le Lombard, Corentin, est de retour dans les bacs. Accompagné de Christophe Simon, Jean Van Hamme transforme le jeune adolescent blond en enquêteur après le vole des 3 perles de Sa-Skya.

Palais de Sompur en Inde. Accompagné de Moloch le tigre et Belzébuth le gorille, Corentin Feldoë vit depuis plusieurs années dans la demeure du Rajah. On ne peut plus fidèle à cet homme fort de la région, le jeune breton est invité dans son bureau en présence de Sa-Skya sa fille. Il lui confie l’un de ses plus précieux secrets, celui des trois perles qui lui permettent de régner en maître sur son royaume.

Au passage, il lui offre la main de sa fille. Corentin refuse et doit se retirer dans un temple dédié à Krishna après la colère du Rajah. De retour après quelques jours, la ville est en émoi. L’un des coffres qui contient une des perles a été volé. Désigné coupable, le jeune adolescent doit prouver son innocence et se transforme alors en enquêteur…

Pour célébrer les 70 ans de la série – parue dès le premier numéro du Journal de Tintin en septembre 1946 – les éditions Le Lombard ont décidé de confier ses rennes à Jean Van Hamme et Christophe Simon. Le scénariste des séries à succès Largo Winch et XIII avait rencontré Paul Cuvelier, le créateur de la saga en 1968. Ensemble, ils avaient imaginé Epoxy, puis l’auteur de Thorgal signera deux récits de Corentin Le prince des Sables et Le royaume des eaux noires. Les trois perles de Sa-Sky, une troisième histoire ne se concrétisera pas et Jean Van Hamme la déclinera seulement en nouvelle pour un Spécial-Tintin dédié à Cuvelier.

C’est donc cette histoire que le scénariste a décidé de ressortir de ses tiroirs, faisant appel à Christophe Simon. Sentant bon la bande dessinée des années 50/60 et la nostalgie, Les trois perles de Sa-Skya ravira les amateurs de la série (moins les plus jeunes) tant les ingrédients qui en ont fait son succès sont au rendez-vous. Très classique dans sa narration, sa construction, sa thématique  – un vol et la mis en cause de Corentin qui devra se dédouaner – et sa partie graphique, l’album est efficace. Belle aventure historique dans une Inde fantasmée, les dialogues sont minutieusement écrits et très soignés.

Après quelques albums de l’univers de Jacques Martin (Alix, Lefranc, Loïs ou encore Orion) où il sera assistant puis seul dessinateur, Christophe Simon réalise l’exploit de reprendre Corentin ! Très traditionnel dans le traitement des planches, sans dénaturer les personnages et l’esprit de Cuvelier, il confie d’ailleurs qu’il a toujours été fan de bande dessiné, que son grand-père lui offrit le deuxième tome de la série et qu’il devint ainsi un grand admirateur de l’œuvre de Cuvelier. Ayant toujours eu une prédilection pour l’académisme, il se glisse admirablement dans les pas du créateur. Plus fouillé que le dessin de Jacques Martin – trop ligne-claire – il déploie son talent dans les décors et les costumes très riche de cet album. C’en est d’ailleurs surprenant !

Article posté le samedi 25 juin 2016 par Damien Canteau

Beau retour de Corentin la série phare de Paul Cuvelier, signée Jean Van Hamme et Christophe Simon, éditée par Le Lombard et décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Corentin, Les trois perles de Sa-Skya
  • Scénariste : Jean Van Hamme
  • Auteur : Christophe Simon
  • Editeur : Le Lombard
  • Prix : 14.99€
  • Parution : 17 juin 2016

Résumé de l’éditeur : Accusé à tort du vol de trois perles d’une valeur inestimable, Corentin est menacé de bannissement par le Maharadjah de Sompur. Il ne pourra compter que sur l’aide de ses derniers amis – Kim, Moloch et Belzebuth – pour sauver son honneur et démasquer le vrai coupable.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir