De lignes en ligne

Notre avis : Que font les dessinateurs lorsqu’ils prennent le métro? Ils dessinent bien sûr. Partant de ce constat et de leur propre expérience, deux Parisiens, Nicolas Barberon et Annaïg Placard, ont créé en 2009 le site internet De lignes en ligne où ils réunissent des dessins sur ce thème d’artistes du monde entier, qu’ils soient professionnels ou amateurs. Au total 150 « croqueurs », pour certains de renom, illustrateurs, auteurs de bande dessinée ou de fils d’animation, enseignants en arts graphiques, étudiants en école d’art ou non-professionnels se sont prêtés au jeu.

Les éditions Eyrolles viennent de publier un très bel ouvrage compilant les plus beaux de ces dessins. Au total, 75 artistes ont été retenus tandis qu’un millier de dessins des métros de Paris, Lille, Lyon, New York, Santiago du Chili, Tokyo, Rome et Barcelone sont présentés dans ce livre où tout le monde y trouvera ce qu’il recherche. Que se soit à travers commentaires techniques et artistiques, des portraits d’artistes, anecdotes ou conseils, De Lignes en ligne est bien plus qu’un simple livre, il constitue le témoignage d’une époque.

Article posté le mardi 10 novembre 2015 par Nicolas Albert

  • De lignes en ligne
  • Auteurs: collectif
  • Editeur : Eyrolles
  • Prix : 32€
  • Parution : 15 octobre 2015

Résumé de l’éditeur : Le métro, le tube, le subway, est entré dans nos moeurs, dans nos vues, dans nos imaginaires. Il incarne nos habitudes aliénantes de citadins. Dans ses tunnels sombres et bruyants s’entrechoquent une humanité sans fard et une mécanique implacable. Les dessinateurs, amateurs et professionnels, sortent carnet et crayons dans le métro pour tuer le temps, pour se faire la main, ou tout simplement par plaisir. Leurs outils de croquis deviennent aussi indispensables que leur titre de transport… Ce beau livre présente un échantillon remarquable du travail de 75 de ces « croqueurs » français et étrangers contribuant au site Internet De Lignes en Ligne, créé en 2009. Il est illustré par plus de 1 000 dessins réalisés sur toutes les lignes de Paris, métro et RER, mais aussi de Lille, Lyon, New York, Santiago du Chili, Tokyo, Rome et Barcelone… Véritable référence pour les amoureux du dessin, il recèle conseils, anecdotes, commentaires techniques et artistiques à travers les pages consacrées aux dessinateurs ainsi qu’à des rubriques thématiques sur des sujets récurrents : l’architecture et le mobilier du métro, les musiciens, les animaux, l’art du portrait et les sujets tabous. Une fois l’ouvrage refermé, vous n’aurez plus qu’une envie : prendre votre ticket pour croquer à votre tour cette galerie de portraits souterraine dans ce monde étrange et fascinant !

À propos de l'auteur de cet article

Nicolas Albert

Nicolas Albert

Nicolas Albert est journaliste à la Nouvelle République - Centre Presse à Poitiers. Auteur de plusieurs livres sur la bande dessinée (Atelier Sanzot, XIII 20 ans sans mémoire…) ou de documentaires video, il assure également différentes missions pour le festival international de la bande dessinée d'Angoulême : commissaire d’expositions (Atelier Sanzot, Capsule Cosmique, Boule et Bill, le Théâtre des merveilles, Les Légendaires…), metteur en scène des concerts de dessins, rédacteur en chef de la WebTV et membre du comité de sélection.

En savoir