Fantasio se marie, le Spirou de … Feroumont

Notre avis : Après les excellents Spirou de … Tarrin et Yann (Le tombeau des Champignac), Le Gall (Les géants pétrifiés), de Emile Bravo (Le journal d’un ingénu) ou de Schwartz et Yann (Le groom-vers-de-gris & La femme-léopard), c’est au tour de Benoît Feroumont de dévoiler une histoire de Spirou et Fantastio : Fantasio se marie. Mais on ne peut pas dire qu’il nous a enchanté comme ses remarquables prédécesseurs !

Bruxelles, 1942. Une femme et sa fille sont dénoncées par un voisin à la Gestapo. Au détour d’une ruelle, la mère sort un collier magique de son sac et après une incantation, la fille prend une forme de fillette. Si elle réussit à fuir, la mère est arrêtée. L’objet magique se retrouve alors au siège des allemands…

Bruxelles, de nos jours. Depuis un certain temps, Fantasio n’est pas le même, il se comporte bizarrement : il est amoureux ! Il convie son ami Spirou chez Gallantine éditions afin de lui présenter sa future épouse, Clothilde. Il est accueilli fraîchement par la mère de la jeune femme. Quand soudain, une voleuse tente de dérober un collier de valeur – en fait le fameux collier magique qui a été séparé en 3 – mais malgré le groom, la voleuse part avec le butin.

Est-ce parce que Le Spirou de Feroumont est complétement différent des autres titres de la collection que cela ne fonctionne pas ? Est-ce parce qu’il n’utilise pas les codes convenus des aventures du groom et de son ami ? Est-ce qu’il est trop lisse, trop léger et trop « girly » ? Un peu des trois ! Il faut souligner que l’auteur a enfin glissé des femmes dans les bras de Fantasio, dans cet univers qui en manquait cruellement, qu’enfin elles y jouent un vrai rôle et que c’est le seul point positif de l’album (Seccotine, Clothilde, la voleuse, Mme Gallantine). De plus, le côté fantastique par le collier magique ne fonctionne pas du tout. Pourtant, nous ne sommes ni sectaires, ni conservateurs puisque nous avions beaucoup aimé ceux notés en préambule et à un degré moindre La grosse tête de Téhem, Makyo et Toldac.

Même s’il a un air très frais et moderne, le récit de Benoît Feroumont manque de relief et de punch. Dommage parce que c’est un auteur talentueux que l’on apprécie énormément, notamment avec sa série Le royaume, Le merveilleux spectacle de la téléréalité ou encore L’atelier mastodonte (tous chez Dupuis).

Article posté le jeudi 16 juin 2016 par Damien Canteau

Fantasio se marie est le nouvel album de Benoît Feroumont aux éditions Dupuis, décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Le Spirou de … Feroumont, Fantasio se marie
  • Auteur : Benoît Feroumont
  • Editeur : Dupuis
  • Prix : 14.50€
  • Parution : 10 juin 2016

Résumé de l’éditeur : Avec humour et subtilité Feroumont donne à Spirou l’occasion de découvrir la gent féminine, fort discrète jusqu’à présent dans ses aventures. Suite aux fiançailles de Fantasio, Spirou se retrouve avec Seccotine comme partenaire. Une aventure où Spirou aura l’occasion de découvrir la gent féminine, fort discrète jusqu’à présent dans ses aventures.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir