Je suis au pays avec ma mère

Avec ce livre témoignage dessiné, « Je suis au pays avec ma mère », édité chez Atrabile, Irène De Santa Ana  (psychologue-psychothérapeute à Genève) nous raconte la rencontre et le suivi de Cédric, un jeune requérant d’asile originaire d’un pays d’Afrique de l’ouest.

Cédric a dû fuir son pays après l’assassinat de son père et de sa sœur qui essayaient de protéger le commerce familial, en laissant sa mère seule au pays. Arrivé en Suisse, sa demande d’asile a été refusée et c’est donc en toute illégalité qu’il vit à Genève.

Pendant plusieurs mois au gré des rencontres et des risques d’expulsion, la psychothérapeute décrit le suivi de ce jeune homme à travers les rêves dessinés qu’il lui raconte.

Cette lecture alterne donc entre les rêves dessinés de Cédric et l’interprétation, de la psychologue, sous forme de texte.

De manière brute mais nécessaire, le lecteur est plongé dans la réalité des jeunes enfants migrants sans famille que l’on considère à peine comme des humains.

Le dessin épuré d’Isabelle Pralong sert de manière intelligente ce récit très poignant.

Ce roman graphique fait partie de la Sélection Officielle à Angoulême en 2020.

Article posté le jeudi 26 décembre 2019 par Yoann

Je suis au pays avec ma mère de Irene de Santa Ana et Isabelle Pralong (Atrabile)
  • Je suis au pays avec ma mère
  • Scénario : Irène De Santa Ana
  • Dessin : Isabelle Pralong
  • Éditeur : Atrabile
  • Prix : 18.00€
  • Parution :  Septembre 2019
  • ISBN : 9782889230853

Résumé de l’éditeur : C’est dans le cadre d’une psychothérapie qu’Irene de Santa Ana a rencontré Cédric; Cédric, jeune requérant, sort de plusieurs mois d’errance, dormant dans des parcs après avoir essuyé un premier refus à sa demande d’asile. Le statut de «débouté» prive Cédric de bien des droits accordés aux êtres humains, et le plonge dans d’épaisses limbes administratives, mais également existentielles. Au pays, plus rien ne l’attend; en Suisse, l’espoir de pouvoir rester est plus que ténu. De cette psychothérapie, Irene de Santa Ana va faire un article, et c’est de cet article qu’Isabelle Pralong s’est emparée pour Je suis au pays avec ma mère. Isabelle Pralong s’est intéressée plus particulièrement aux rêves de Cédric, qu’elle met ainsi en image. Le texte de l’article, complètement repensé et réécrit par Irene de la Santa Ana, vient ici introduire, commenter voire compléter les pages dessinées. Eminemment métaphorique, porteuse de sens, cette matière onirique rend compte à sa façon de l’état psychologique dans lequel doit évoluer et (sur)vivre Cédric, la complexité de son ressenti, de ses sentiments. Livre singulier dans une bibliographie singulière, Je suis au pays avec ma mère s’immisce dans des territoires politiques et sociaux sans une once de misérabilisme, et tente d’aborder autrement une question de société toujours irrésolue.

À propos de l'auteur de cet article

Yoann

Yoann

Yoann Debiais est un amoureux de la bande dessinée depuis de nombreuses années. Le temps et les rencontres lui ont permis de s'ouvrir à des lectures plus humaines et plus profondes. Il partage sa passion sur Instagram sous le compte @livressedesbulles. N'hésitez pas à découvrir son univers fait de partages.

En savoir