Kaboul requiem

La série culte Kaboul Disco de Nicolas Wild et Sean Langan a enfin une suite : Kaboul requiem. Encore une excellent album humoristique sur fond de guerre en Afghanistan.

Découvert par le prodigieux Ainsi se tut Zarathoustra en 2013, Nicolas Wild avait auparavant imaginé Kaboul Disco, un diptyque drôle au pays des Talibans. Après 10 ans d’attente, l’auteur livre enfin une suite à cette excellente histoire.

Alors que sa femme le met en garde, Sean Langan veut retourner à Kaboul. Le journaliste n’en n’a que faire des supplications de son épouse, il se décide à repartir dans la capitale afghane en 2008.

A peine arrivé, deux agents de la CIA tente de le convaincre de leur donner toutes les informations qu’il glanera sur les Talibans. Hors de question ! Il part rencontrer l’émir Haqqani, chef de la région…

Cet album passionnant et drôle se lit avec une grande facilité. L’humour est avant tout centré sur la naïveté de Sean et l’opposition de vie entre les Occidentaux et les Talibans.

Article posté le mercredi 09 janvier 2019 par Damien Canteau

Kaboul requiem de Nicolas Wild et Sean Langan (La Boîte à Bulles)
  • Kaboul requiem
  • Auteurs : Nicolas Wild et Sean Langan
  • Editeur : La Boîte à Bulles, collection Contre-coeur
  • Parution : 21 novembre 2018
  • Prix : 19€
  • ISBN : 9782849532911

Résumé de l’éditeur : Son épouse a beau le supplier de ne plus risquer sa vie en Afghanistan, Sean Langan ne peut d’empêcher d’y retourner. Ce pays, le journaliste anglais, le connait comme sa poche depuis son premier reportage là-bas, en octobre 1999, pour la BBC. C’était avant le 11 septembre, avant l’intervention des troupes occidentales… En 2008, alors que Sean cherche à interviewer un chef pachtoune taliban, combattant les forces de l’OTAN, lui et son fixer se font kidnapper en zone tribale pakistanaise. Leur vie ne tient plus qu’à un fil… Heureusement, son humour anglais le tient à l’abri du désespoir. Et les complexes mais généreuses règles de l’hospitalité pachtounes le protègent finalement des pires menaces. Depuis son cachot, Sean se fait même l’observateur avisé des tensions qui agitent ces tribus d’hommes d’honneur… Au travers des aventures de Sean Langan, Nicolas Wild porte une nouvelle fois un regard décapant et plein d’humour sur la réalité afghane.

 

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir