La bande dessinée contemporaine

Pour tout comprendre des dernières évolutions de la bande dessinée, ses contours et ses enjeux, il faut prendre un temps pour lire La bande dessinée contemporaine, un très bon essai de Nicolas Labarre.

La collection L’opportune des Presses universitaires Blaise Pascal (Clermont-Ferrand) « a pour ambition d’aider au décryptage des questions qui font l’actualité, d’apporter un éclairage au bon moment » souligne Benjamin Ducher, chargé de la diffusion des publications de l’entité. Des sujets qui préoccupent en seulement 64 pages et pour un tout petit prix (4.50€), c’est le but de cette collection. Parmi les premiers livres publiés – la collection est récente –  il y a un essai sur L’extrême-droite française ou Les séries télévisées.

La bande dessinée contemporaine est un essai de Nicolas Labarre, maître de conférence à l’Université de Bordeaux Montaigne, spécialiste de civilisation des Etats-Unis mais aussi de bande dessinée. Il est l’auteur de Heavy Metal, l’autre Métal Hurlant (PU de Bordeaux, 2017).

Livre composé de 4 grands chapitres, d’une introduction et d’une bibliographie courant sur 3 pages, La bande dessinée contemporaine frappe par sa grande richesse documentaire, ses textes, sa brièveté (sans dénaturer le propos) et son accessibilité pour les non-initiés. Si les spécialistes ou les amateurs éclairés de la thématique ne seront pas surpris par les informations, certains pourront y apprendre de nouvelles choses sur la bande dessinée.

En choisissant des exemples très parlants et grand public, Nicolas Labarre étaye son propos avec une grande rigueur universitaire (Astérix, Tintin, Moebius, Tardi ou Bilal mais aussi Riad Sattouf, Jean-Christophe Menu, Sfar pour la BD plus actuelle).

Ainsi il débute son livre par un rapide portrait de l’Age d’or de la BD européenne (Astérix, Tintin, Journal de Mickey, Pilote, Pif, Métal Hurlant, L’écho des Savanes ou encore les petits formats comme Akim, Zembla) afin de mieux faire comprendre la BD que nous lisons actuellement, qui est la fille ou la petite-fille des ces grands succès éditoriaux.

Des notions de Roman graphique aux liens entre BD et jeux vidéo, en passant par les mangas ou les comics, il survole avec habileté les différentes formes de la BD contemporaine. Par les deux derniers – pans important de la BD mondiale – il insiste sur le changement de format des livres, de l’ouverture à des lectorats plus divers. L’universitaire n’oublie pas le métissage de certaines BD européennes avec ces genres mais aussi de parler de la vague importante de livres autobiographiques ou encore les BD-reportages ou BD documentaires.

La bande dessinée contemporaine repose sur une solide documentation allant des ouvrages de Hugues Dayez (Duel Tintin-Spirou) à ceux de Thierry Groensteen (Bande dessinée et narration & La bande dessinée au tournant que nous avions chroniqué) ou ceux de Benoît Peeters (Case, planche, récit). Pour les statistiques ou les chiffres, il s’est aussi appuyé sur les rapports ACBD de Gilles Ratier (Rapport 2015 et Rapport 2016).

La bande dessinée contemporaine : un panorama de la BD d’aujourd’hui intelligent, facile d’accès et bien documenté. Un petit ouvrage à posséder dans toutes les bonnes bédéthèques.

Article posté le mercredi 18 avril 2018 par Damien Canteau

La bande dessinée contemporaine de Nicolas Labarre (Presses universitaires Blaise Pascal)
  • La bande dessinée contemporaine
  • Auteur : Nicolas Labarre
  • Editeur : Presses Universitaires Blaise Pascal, collection L’opportune
  • Parution : 16 mars 2018
  • Prix : 4.50€
  • ISBN : 978-2845167803

Résumé de l’éditeur : Quelle bande dessinée édite-t-on et lit-on en France ? Comment comprendre l’explosion des formats et des genres au sein du secteur ? Quel lien la bande dessinée entretient-elle avec le livre, avec la presse ? Que penser de la bande dessinée numérique et de ses effets sur les formes et dispositifs existants ? Cet ouvrage vous livre toutes les connaissances indispensables sur la richesse créative et les dernières grandes évolutions de la bande dessinée, au fil d’un parcours allant des premiers succès du genre jusqu’aux oeuvres les plus récentes du palmarès du Festival d’Angoulême.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir