Leem

Notre avis : Un bonhomme gigantesque et cyclope vit d’étranges aventures dans Leem, un album de Stéphane Noël édité par L’employé du moi.

Leem est un énorme géant avec un seul oeil et sans bouche. Etrange créature se comportant comme un animal, il doit quitter la ville car il effraie tout le monde. Il essaie de (sur)vivre entre les éléments qui se déchaînent ou les autres animaux qui peuvent être inamicaux.

Il parcourt alors la nature (les montagnes, la mer ou les plaines). Blessé, il se laisse même presque mourir. Mais sur une île déserte et mystérieuse, il croise une autre créature comme lui, femelle. Après les découvertes de l’autre, les premiers émois ou le sexe, sa compagne accouche de quatre petits. C’est le début d’une belle vie de famille…

Très belle métaphore dessinée de sa propre vie, comme il le concède dans la post-face : « Les premiers dessins de Leem ont été jetés à la hâte après la naissance de mon deuxième enfant. » Un moment de bonheur pour Stéphane Noël mais aussi un moment de doute car il se demandait alors s’il devait continuer dans le domaine de la bande dessinée. En effet, il est l’un des auteurs  et piliers à l’origine de la création de la maison d’édition L’employé du moi en 2000.

Du départ vers un autre ailleurs, une envie d’évasion (son envie d’arrêter) à la naissance des bébés Leem, tout y est : la course-folle sans se retourner, les montagnes qui évoquent les obstacles, la soif et la faim (le savoir ? l’envie d’apprendre ?).

Construit en petit chapitre qui peuvent se lire individuellement mais qui forment un tout, ce livre muet de 140 pages, pourra charmer les lecteurs par son accès facile et ses dessins (les techniques changent, le trait évolue aussi).

Article posté le jeudi 20 octobre 2016 par Damien Canteau

Leem de Stéphane Noël (L'employé du moi) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Leem
  • Auteur : Stéphane Noël
  • Editeur : L’employé du moi
  • Prix : 16.50€
  • Parution : 10 octobre2016

Résumé de l’éditeur : Leem est un bibendum géant à la peau laiteuse, un cyclope sans bouche qui court sans relâche à travers des paysages de campagne et aux abords des villes dans un but mystérieux. Il se nourrit d’eau et de soleil, s’effondre pour dormir avant de repartir, jour après jour. La course de Leem est remplie d’obstacles. Prédateurs, steppes désertiques, orages, villes, montagnes, sécheresse, et humains sont autant de dangers sur sa route. Leem ne les anticipe pas, il court. Naître, grandir, se reproduire, puis vieillir et mourir, chacune des 140 pages du livre est conçue comme un moment scandé et circonscrit, une unité graphique avec son propre rythme narratif, ce qui fait du récit un étrange documentaire animalier, à la fois grave et fantaisiste, dans lequel chacun peut retrouver une part de ses souffrances, ses difficultés mais aussi ses moments d’insouciance et de grâce. La diversité des situations nous amène dans les montagnes enneigées, au fond de l’océan, sur des îles paradisiaques, et n’épargne pas le lecteur ! Stéphane Noël est un des membres de l’Employé du Moi. Après avoir participé à plusieurs collectifs et dessiné Ressources humaines dans la collection Vingt-Quatre de l’Employé du Moi, il livre ici un récit de plus de 140 pages au dessin fin et régulier, entamé il y a plusieurs années et en partie pré-publié sur le site Grandpapier.

 

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir