Les descendants

Autrice de Les mutants (Les Arènes BD), Pauline Aubry traverse l’Atlantique en 2005 pour partir sur les traces de ses ancêtres. De ce périple en Argentine, elle a réalisé une sympathique bande dessinée intitulée Les descendants.

Depuis toute petite, Pauline entend les mêmes histoires de famille dans la bouche de Hélène, sa grand-mère, et de ses trois sœurs (Sabine, Lili et Louisa). A chaque vacances passées dans la maison de sa mamie, elle aime écouter les périples de ses ascendants en Argentine. Parfois vraies, parfois romancées, ses histoires fascinaient la petite fille.

C’est à 24 ans que Pauline décida à quitter la France pour se mettre dans les pas de ces ancêtres. Sac sur le dos et passeport en poche, l’autrice grimpe dans un avion à destination de Buenos Aires pour plusieurs semaines, quasiment un siècle après le voyage en bateau de Louis, son arrière-grand-père…

Sympathique voyage initiatique, Les descendants charme le lecteur par la grande fraîcheur de ton employé par Pauline Aubry : humour, tendresse et doutes sont au cœur de ce très bon titre édité par Les Arènes BD. En partant en Argentine plusieurs jours, l’autrice quitte le confort de sa vie en France pour la moiteur du pays de ces ancêtres. Loin des clichés de cartes postales de cet état sud-américain, elle découvre sa richesse culturelle et surtout un brassage ethnique important. En effet, pour « peupler » le pays, des centaines de milliers d’étrangers élurent domicile  en Argentine à la fin du XIX et au début du XXe siècle. Beaucoup d’Européens (Italiens, Allemands, Espagnols…) dont des Français, au nombre de 239 000 entre 1857 et 1940.

Pauline Aubry voyage léger et cherche aussi un beau brun sud-américain pour futur mari. Elle tente de reconstituer le grand puzzle familial. Parce que si ces arrières-grands-parents se sont installés en Argentine, sa grand-mère et ses sœurs ont fait le voyage inverse et ont décidé de revenir en France. Elle s’aperçoit alors que sa vie de jeune adulte a des similitudes avec celle des ces aïeux. Elle nous embarque dans son périple et il nous touche par sa simplicité, son humour dévastateur – elle a beaucoup d’autodérision sur elle – et son universalité : qui sommes-nous ? D’où venons-nous ? Elle tise ainsi sa propre légende familiale et c’est très réussi !

Article posté le lundi 06 août 2018 par Damien Canteau

Les descendants de Pauline Aubry (Les Arènes BD)
  • Les descendants, ou l’appel de la pampa
  • Autrice : Pauline Aubry
  • Editeur : Les Arènes BD
  • Parution : 11 avril 2018
  • Prix : 20€
  • ISBN : 9782352047230

Résumé de l’éditeur :  Une quête identitaire sur les traces d’une légende familiale. En 2005, Pauline Aubry, 24 ans, traverse l’Atlantique pour la première fois et atterrit à Buenos Aires, officiellement pour un stage dans la pub. Officieusement, la jeune femme marche sur les traces de ses ancêtres ayant vécu en Argentine au début du XX e siècle. Arrivée la tête pleine de clichés sur ce pays dont l’histoire n’est pas enseignée en France, elle se lance dans un périple aux airs de quête initiatique. Il lui laissera un souvenir indélébile.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir