Les Godillots #4

Notre avis : Les éditions Bamboo publient la quatrième aventure des Godillots, de Olier et Marko, intitulée Le tourniquet de l’enfer. Dans ce nouvel opus, Palette, Bourru et Serpolet pataugent dans la gadoue du Tourniquet lors de la Première Guerre Mondiale.

Parmi les nombreuses publications commémorant le Centenaire du début de la Première Guerre Mondiale, Les Godillots ont pour cœur de cible le jeune lectorat. Cette très bonne série jeunesse repose sur un bon scénario d’Olier qui mise avant tout sur l’action et l’aventure. Alors que dans le premier tome, l’intrigue se déroulait dans les tranchées, que le deuxième volet mettait en scène les trois héros sur les chemins du Nord de la France à la recherche d’eau potable et que la troisième aventure se déroule dans les airs, le nouvel opus lui a pour cadre le fameux Tourniquet, un lieu proche de Verdun en 1916.

Le jeune lecteur retrouve Palette, le Bourru et Serpolet sur le chemin du retour de Paris. Essayant d’entrer dans une grange pour dormir, ils croisent le chemin du Capitaine Doumenc, responsable de l’organisation automobile. Le propriétaire mécontent menace les trois soldats et tire même sur le dernier nommé. Pourtant, étrangement, aucun signe de blessure ! Quelques jours plus tard, sur le fameux théâtre des opérations, le jeune soldat saute sur une mine mais cette fois-ci, il est vraiment blessé…

Le trait humoristique de Marko est d’une belle lisibilité et rend parfaitement l’ambiance parfois cocasse du récit. Une belle réussite pour cette série familiale autour de la Grande Guerre.

Article posté le samedi 13 février 2016 par Damien Canteau

  • Les Godillots, tome 4 : Le tourniquet de l’enfer
  • Scénariste : Olier
  • Dessinateur : Marko
  • Editeur : Bamboo
  • Prix : 13.50€
  • Parution : 03 février 2016

Résumé de l’éditeur : Février 1916. Les Godillots pataugent dans la gadoue du «tourniquet» qui mène à la bataille. Chacun gère au mieux sa peur. Sauf un, celui qu’on appelle «Serpolet», qui garde un calme étonnant. Avec Palette et le Bourru, il est chargé de porter un message en début de colonne. Mais un accident chamboule la mission : Serpolet est blessé. Perdu, prenant conscience des dangers qui l’entourent, Serpolet s’enfuit droit devant lui. Il entraîne Palette et le Bourru dans une poursuite délirante vers la tête du Tourniquet où ronronne le grondement de l’Enfer.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir