Les mésaventuriers de la science

Des babouins qui volent du papier toilette, un fossile avalé ou une main collée sur un crocodile, toutes ces péripéties sont arrivées à des scientifiques sur leur terrain d’études. Jim Jourdane dévoile ces anecdotes très drôles dans Les mésaventuriers de la science, un album Makisapa-Eidola.

Il y a deux ans, un hastag #fieldworkfail fit son apparition sur twitter recensant les pires anecdotes de scientifiques pendant leurs recherches sur le terrain. En 140 signes, ces femmes et ces hommes racontent leur pire moment mais tout cela de manière drôle. Parce que oui, il n’y a ni mort d’homme ni mort d’animaux à la fin !

Jim Jourdane décide alors de contacter ces scientifiques – des spécialistes dans leur domaine, ne l’oublions pas – afin de raconter leurs malheureux exploits dans un livre illustré. L’auteur angoumoisin commence alors sa collecte de données, plus folles les unes que les autres. Afin de publier cet ouvrage, il fait appel à une participation contributive via une plateforme de crowdfunding. C’est un véritable succès de le début de la campagne et il réussit à réunir 32000€ ! Un exploit !

D’abord en langue anglaise, le livre arrive enfin chez nous en français. Il bat en brèche toutes les idées reçues sur la science et les scientifiques, dont le public à une image de vieux professeurs assis derrière un bureau à manipuler des tubes à essai ou des éprouvettes. Dans Les mésaventuriers de la science, ces femmes et ces hommes sont sur le terrain, dehors au plus près de leurs lieux de recherches. Le lecteur découvre alors qu’ils sont comme nous tous : très humains ! Enchainant les bourdes ou les erreurs, ils ont peur comme nous (et pas que du ridicule). Avec cet album, ils tombent ainsi de leur piédestal et se révèlent plus proche de nous que nous ne le pensions.

Pourquoi cela fonctionne : parce que cela est extrêmement drôle ! Sur chaque double-page, Jim Jourdane dévoile une anecdote croustillante. En tout, 25 histoires rigolotes. A gauche, l’anecdote, en face le scientifique dans son élément et comment il travaille. Il en faut du recul et une sacré dose d’autodérision pour se livrer ainsi aux railleries de ses congénères. Pourtant, à aucun moment, cela est humiliant, juste amusant ! Une raie manta avec une nouvelle balise ou des singes hurleurs qui trouvent la cachette de trafiquants de drogue, tout fait rire !

Pour les petits comme pour les grands, Les mésaventuriers de la science bénéficie d’une sublime partie graphique. De grandes illustrations pour mieux appréhender les mésaventures des scientifiques. Le dessinateur les réalise d’une très belle manière avec sa palette numérique. Son bestiaire est attachant et les expressions de visage très réussies.

Enfin on rigole en parlant de science ! A offrir aux petits amoureux de la science !

Article posté le jeudi 24 août 2017 par Damien Canteau

Les mésaventuriers de la science de Jim Jourdane (Makisapa-Eidola) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Les mésaventuriers de la science
  • Auteur : Jim Jourdane
  • Editeur : Makisapa – Eidola
  • Prix : 17€
  • Parution : 18 août 2017

Résumé de l’éditeur : Rester collé à un crocodile, avaler accidentellement un fossile, ou voir la lave faire fondre ses chaussures… Ce livre rassemble des anecdotes et des témoignages rapports par des scientifiques travaillant sur tous les continents, de la jungle colombienne aux glaces de l’Antarctique. Biologistes, archéologues, entomologistes, volcanologues… Chacun témoigne de son travail sur le terrain au quotidien !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir