Les Poilus # 1

Notre avis : La Bataille de Verdun en 1916 restera comme une véritable hécatombe dans les rangs des français comme des allemands. Guillaume Bouzard a décidé de donner un visage plus léger et drôle à cette période si sombre dans Les Poilus, sa nouvelle série humoristique édité par Fluide Glacial.

1914. Pierre aime Suzanne, mais leur amour vole en éclat lorsqu’il reçoit sa lettre de mobilisation pour la guerre. Alors que tous les autres soldats pensent qu’ils seront de retour rapidement, avant Noël, lui sait que cela sera beaucoup plus long. De plus, il le sait, cela sera difficile pour lui, car il est l’objet de moquerie de la part des autres. En effet, tous pensent qu’il préfère les hommes. Tout cela est ridicule compte tenu de ce qui se passe autour d’eux, dans les tranchées : les rats que l’on fait cuire, les problèmes gastriques qui les font aller toutes les cinq minutes à la feuillée ou encore les deux ennemis qui se retrouvent sur leur couchage…

Prépubliées dans Fluide Glacial, les mini-récits de Guillaume Bouzard (de 1 à 6 planches) sont décalés, sont fondés sur l’absurde (comme la guerre d’ailleurs), le cynisme et font plutôt rire. Tout ce petit monde qui se croise, vit ensemble, prend ses aises, se confie au son des grenades et des bombes qui sifflent au-dessus de leur tête. Disons-le tout net, tout ne fait pas rire dans ces pages mais donne à réfléchir et c’est mieux ainsi.

Le trait nerveux et jeté de l’auteur de Moi Bouzard ou de La bibite à bon dieu est idéal pour conter ces histoires décalées et cette ambiance historico-humoristique.

Parmi les nombreuses publications sur la Première Guerre Mondiale, celle-ci se distingue par son irrévérence (contre la guerre pas contre les soldats), son ton caustique et son cynisme et ça fait du bien ! A lire pour rire.

Article posté le mercredi 17 février 2016 par Damien Canteau

  • Les Poilus, tome 1 : Frisent le burn-out
  • Auteur : Guillaume Bouzard
  • Editeur : Fluide Glacial
  • Prix : 10.95€
  • Parution :17 février 2016
  • Résumé de l’éditeur : 1916-2016 : À l’occasion du centenaire de la bataille de Verdun, Guillaume Bouzard plonge au cœur des tranchées pour raconter les petites histoires fantasmées et drolatiques de ces poilus qui ont fait l’Histoire. Confrontés au drame et à la boucherie de la grande guerre, ces hommes survivent et parviennent à nous faire rire en répondant à la violence des canons avec l’arme ultime : leur folie ordinaire. Généraux belliqueux et lâches, officiers acariâtres et dépassés par les évènements, soldats débrouillards et solidaires, tous ces poilus forment un monde délirant où tous les coups semblent permis. Certains jouent au rugby avec des grenades, d’autres creusent en pensant trouver le trésor des Templiers, bref, dans l’enfer de tranchées de Guillaume Bouzard, on sait aussi s’amuser…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir