Les terrestres

Tout le monde connait Noël Mamère (enfin presque) journaliste, homme politique et surtout écologiste. A travers 6 reportages, il entraîne Raphaelle Macaron (qui est loin d’être une écologiste convaincue) sur les traces de « L’effondrement »… Petit à petit, au fil des rencontres, la dessinatrice comprend, apprend, s’inquiète sur ce qui semble définir la fin du monde… Mais est-ce la fin du monde ou la fin de notre monde tel qu’il fonctionne aujourd’hui ? Et cette fin ? C’est pour quand ?

J’avoue, même si j’essaie à mon niveau, je n’en fais surement pas assez pour faire changer les choses. Mais est-ce que mon action suffit pour renverser la tendance ? Seul certainement pas.. mais à nous tous ???

Dans ce livre, on rencontre des personnes qui font, qui essayent, qui se trompent et qui recommencent.. Des exemples à suivre ou pas. Et bien souvent ces exemples on ne peut les comprendre qu’en s’y intéressant de prêt. C’est ce que nous propose Raphaëlle et Noël.

Avec cette BD, j’ai été tout d’abord intrigué, puis embarqué au rythme des rencontres. J’ai appris et compris certaines choses. Les auteurs nous proposent une autre vision du monde sans nous l’imposer.

Pédagogique, instructif, non sans humour, les éditions du faubourg offre une lecture qui va vous bousculer et vous faire réfléchir.

Article posté le lundi 19 octobre 2020 par Yoann

Les terrestres de Raphaelle Macaron et Noel Mamère (Editions du faubourg)
  • Les terrestres
  • Auteur : Noël Mamère
  • Dessinatrice : Raphaelle Macaron
  • Éditeur : Editions du faubourg
  • Prix : 20,00€
  • Parution : 17 Septembre 2020
  • ISBN : 9782491241162

Résumé de l’éditeur : Face au brouhaha ambiant, aux discours anxiogènes, Raphaelle Macaron demande à Noël Mamère : vais-je assister à la fin du monde ? Et le vieux sage à moustache de lui répondre : la fin d’un monde, celui de l’abondance des ressources, celui de la croissance infinie. Accompagnés des angoisses de l’une et la curiosité insatiable de l’autre, ils partent en reportage, rencontrer la galaxie « effondriste », ceux qui se préparent à vivre en autonomie, ceux qui résistent aux grands projets, ceux qui veulent préparer une alternative globale à coups d’oasis… Ils philosophent, Raphaelle s’inquiétant de savoir s’il sera raisonnable d’avoir des enfants ou pas, comparant les situations avec avec son pays, le Liban, déjà effondré. Et rencontrent finalement Pablo Servigne qui remet les pendules à l’heure.

À propos de l'auteur de cet article

Yoann

Yoann

Yoann Debiais est un amoureux de la bande dessinée depuis de nombreuses années. Le temps et les rencontres lui ont permis de s'ouvrir à des lectures plus humaines et plus profondes. Il partage sa passion sur Instagram sous le compte @livressedesbulles. N'hésitez pas à découvrir son univers fait de partages.

En savoir