Les tuniques bleues, Des histoires courtes par…

Notre avis : Alors que Raoul Cauvin et Willy Lambil vont publier la soixantième aventure des Tuniques bleues, Carte blanche pour un bleu le 28 octobre, les éditions Dupuis proposent Les tuniques bleues, des histoires courtes par…, un recueil hommage par 19 auteurs admirateurs de l’œuvre des deux auteurs belges.

Ainsi, le lecteur pourra découvrir notamment :

  • Tireur au flanc (de Denis Bodart et Thierry Gloris). Encore une fois, Blutch a décidé de se carapater mais cette fois-ci, il ne part pas loin : il va intégrer le bataillon de tireur d’élite…
  • La victoire du corned-beef (de Munuera). Dans le camp, c’est l’effervescence ! Un représentant vient d’arriver avec des boîtes de conserve contenant de la viande…
  • La cicatrice (de Renaud Collin). Comme à chaque fois qu’il se rase, Chesterfield contemple ses cicatrices. Il y en a une qui lui tient plus à cœur que les autres : une sombre histoire d’indienne que le sergent aurait aidé…
  • Les mots bleus (de Olivier Dutto). Blutch est un vrai nostalgique ! Il a gardé contact avec de nombreuses personnes que lui et Chesterfield ont croisé lors de leurs aventures. Il entretient avec eux une correspondance écrite…
  • Le garçon au tambour (de Aimée de Jongh). Après un nouvel assaut, Blutch retrouve Arabesque, sa jument, blessée. Il obtient l’aide du petit garçon au tambour pour lui mettre une atèle…
  • Des bleus en rose et blanc (de Baba et Lapuss’). Alors que les deux héros arrivent au fort, ils apprennent que Amélie va convier tous les officiers à une fête le soir même. Le sergent doit faire laver sa chemise…
  • Blue futur (de Blutch). Blutch et Chesterfield sont à la retraite. Le premier récupère son saloon tandis que l’autre vient y boire tous les jours…

L’ensemble est très réussi ! Les univers graphiques loin de ceux de Lambil et Cauvin sont pourtant très proches, simples mais dans un hommage qui sent bon l’admiration des deux auteurs belges. Certains d’entre eux ont expliqué pourquoi ils ont accepté de participer à ces histoires courtes.

  • Renaud Collin a « commencé à réfléchir a ce qui [lui] plaisait dans la série, aux thèmes qui n’avaient pas été abordés ». C’est ainsi qu’il a imaginé une histoire autour des indiens en se documentant un maximum. Ainsi, il propose un sergent à contre-emploi :« J’ai adoré cet exercice de style, faire sortir Chesterfield de son rôle habituel ».
  • Blutch pour qui l’on sait que Les tuniques bleues ont eu un impact plus jeune et qui choisit son pseudonyme en référence au petit caporal chauve. C’est son ami Marc Carrère qui l’affubla de ce surnom à cause de sa ressemblance physique avec Blutch. Il confie ainsi : « Qu’ils [Lambil et Cauvin] m’ont énormément apporté. Lambil est un dessinateur que j’ai toujours beaucoup aimé, qui a réussi une synthèse harmonieuse entre Franquin et Jijé. J’aime aussi beaucoup la veine sarcastique de Cauvin. »

Les tuniques bleues, des histoires courtes par… : un excellent recueil-hommage au savoureux travail de Willy Lambil et Raoul Cauvin. Tous les amateurs de la série se doivent de posséder cet album dans leur bibliothèque !

Article posté le vendredi 21 octobre 2016 par Damien Canteau

Les tuniques bleues des histoires courtes par... (Dupuis) décrypté par Comxitrip le site BD de référence
  • Les tuniques bleues, des histoires courtes par …
  • Auteurs : Collectif
  • Editeur : Dupuis
  • Prix : 19€
  • Parution : 28 octobre2016

Résumé de l’éditeur : À l’occasion de la parution du 60e tome de la mythique série, 19 auteurs s’emparent des personnages de Blutch et Chesterfield, et célèbrent les héros de Lambil et Cauvin. Au programme, exclusivement des grands noms de la bande dessinée franco-belge actuelle (Jose Luis Munuera (Spirou et Fantasio, Les Campbell), Zidrou, Éric Maltaite (Choc), Renaud Collin (Les Minions), Olivier Schwartz, Olivier Dutto (Les p’tits diables), Denis Bodart ou encore Joris Chamblain (Les carnets de Cerise)) pour des histoires courtes mettant en scène, avec une grande diversité de traitement, les deux soldats les plus célèbres de la guerre de Sécession. La couverture de cet étonnant album est par ailleurs signée par Blutch, dont le pseudonyme ne laisse aucun doute sur l’importance des Tuniques Bleues au sein même de sa carrière ! Drôle, tendre, original, Des histoires courtes des Tuniques Bleues par est l’occasion de redécouvrir l’univers créé par Raoul Cauvin et Willy Lambil sous les traits de nouveaux auteurs !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir