Magenta, noir fatal

Après plusieurs éditions chez Agora, Delcourt ou Dynamite, Magenta entre au catalogue Graph Zeppelin. Si les premières histoires de cette héroïne versaient dans le porno, Noir fatal est un polar sensuel avec quelques scènes explicites.

Dans les années 60, des mannequins du magazine Bizarre Bazar disparaissent mystérieusement. Ces jeunes femmes font l’objet d’enlèvement par un homme et son sbire. Pour pouvoir les contempler, il les transforme en étranges statues (comme des mannequins de cire). Alertées par le rapt d’une amie française, Magenta et Lucrèce partent à la recherche de cette femme. Pour arriver à leur fin, elles décident d’user de leurs charmes…

Sans révolutionner le genre, Nik Guerra imagine un polar qui se tient bien, à la narration efficace. Tentant de doubler l’inspecteur Mood, Magenta et Lucrèce ne savent pas vraiment où elles mettent les pieds. Fleurant bon la nostalgie et les publications des années 60, l’auteur italien déroule un récit noir aux accents érotiques. Si parfois les dialogues semblent légers et un peu bâclés, l’intrigue se tient mettant en scène des personnages mystérieux notamment Madame Klaw.

Les deux héroïnes de Nik Guerra ont du cran et ne se laissent pas marcher sur les pieds malgré les menaces qui pèsent sur elles. Le gros point fort de Magenta noir fatal tient avant tout à la partie graphique. Le dessin de l’italien est d’une grande élégance, très travaillé et soigné. Son trait en noir et blanc à la mine de plomb convient idéalement pour restituer l’ambiance polar sixties du récit. Assez rare pour être souligné dans ce style d’histoire, nous avons apprécié les courbes généreuses de ses personnages féminins. Son rendu de matière cuir et latex est très fort. Un bel album !

Article posté le lundi 09 octobre 2017 par Damien Canteau

Magenta noir fatal de Nik Guerra (Graph Zeppelin) décrypté par Comixtrip
  • Magenta, noir fatal
  • Auteur : Nik Guerra
  • Editeur : Graph Zeppelin
  • Parution : 15 septembre 2017
  • Prix : 19€
  • ISBN : 9791094169094

Résumé de l’éditeur : Londres 1961. De nombreux top modèles du magazine Bizarre Bazar disparaissent mystérieusement. Quelqu’un à décider de s’en prendre aux égéries du magazine. Après la disparition de leur amie Charlotte Champagne, Magenta et Lucrèce, top modèles et photographes, décident de mener l’enquête et forment un duo de détectives privées des plus perspicaces. Là où la police est dans l’obscurité la plus totale, Magenta et Lucrèce, avec leurs méthodes originales, pourront-elles résoudre cette affaire ?

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir