Papa Zoglu

Notre avis : Après l’excellent Junker (en 2015), Simon Spruyt est enfin de retour avec Papa Zoglu, un conte drôle et absurde aux éditions Même pas mal.

Riche grâce à sa fortune amassée dans l’élevage de bétail, un prince attendait depuis des lustres un héritier. Malgré deux épouses, rien n’y fit.

Il entendit parler d’une vieille femme capable de faire naître 77 veaux en même temps avec une seule vache. Il la fit chercher mais son épouse mit au monde un veau. Pris de colère, il tua l’animal. De son côté, chez elle, une vache mit au monde un bébé humain…

Loin de la Première guerre mondiale de son précédent ouvrage, Simon Spruyt met de nouveau en scène une histoire autour de la filiation. Si Junker contait le récit de deux frères qui s’engageaient dans l’armée, ici c’est plutôt l’enfantement qui est présenté. Construit comme un conte populaire (tous les codes y apparaissent) faisant intervenir le merveilleux, de la magie et du fantastique, Papa Zoglu est néanmoins absurde et drôle.

L’auteur belge confirme son immense talent de conteur par un récit soigné, précis et captivant. Sa partie graphique n’est pas en reste. Il réalise des planches à l’aquarelle légères et aériennes malgré le propos sombre de l’histoire.

Article posté le vendredi 02 juin 2017 par Damien Canteau

Papa Zoglu de Simon Spruyt (Même pas mal) décrypté par Comixtip le site BD de référence
  • Papa Zoglu
  • Auteur : Simon Spruyt
  • Éditer : Même pas mal
  • Prix : 22€
  • Parution : 12 mai 2017

Résumé de l’éditeur : Un récit entre conte initiatique et farce sociale, dans lequel se mêlent les questions de l’identité sexuelle et de la condition humaine, la superstition, l’érudition, le loufoque et la tragédie.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir