Peau d’encre

Artiste de street-art, Antoine Paris dévoile Peau d’encre, son premier livre autour du tatouage aux éditions Eidola.

Le Père Noël est intrigué : il entend des cris de bébé à l’intérieur d’une poubelle. Etonnament le bambin est tatoué de la tête aux pieds ! Sa vie n’est pas toute rose : à l’école, ses camarades se moquent de lui. Il faut souligner que pour cacher ses tatouages, il a décidé de s’habiller avec excentricité. Plus tard, ce n’est pas plus simple avec les filles : elles rigolent en le voyant nu.

Un jour, un magicien lui offre une seringue avec un liquide magique ! C’est le début d’une vie meilleure pour le tatoué…

Né en 1986, Antoine Paris dévoile son tout premier album, lui qui est connu dans le monde de street-art en tant que peintre et performer. Ses œuvres voyagent beaucoup de Berlin à Boston, en passant par Londres ou Stuttgart. Avec Peau d’encre, il imagine un conte pour adulte accrocheur et sympathique. Exclusion, être à la marge et différence physique sont au cœur de ce beau livre illustré. L’auteur glisse du fantastique dans Peau d’encre : la magie est au rendez-vous. Il y ajoute une belle romance qui remettra son personnage principal dans la voie du bonheur. Ses planches sont agrémenté d’un trait léger et d’encres bien senties.

Article posté le samedi 17 février 2018 par Damien Canteau

Peau d'encre de Antoine Paris (Eidola) décrypté par Comixtrip
  • Peau d’encre
  • Auteur : Antoine Paris
  • Editeur : Eidola
  • Parution : 26 janvier 2018
  • Prix : 10€
  • ISBN : 979-10-900-93-21-8

Résumé de l’éditeur : Un bébé, trouvé par un père noël dans une poubelle, est né tatoué de la tête aux pieds. Etre né tatoué c’est être soumis à la raillerie de la société. Et le garçon qui devient homme, rencontre des enchanteurs et génies contemporains, une vie de labeur, le mysticisme, l’art, et enfin la liberté et l’amour.

A chaque page, ce parcours de vie, drôle, émouvant et humain, touche par le trait où on reconnaît l’artiste. Un équilibre constant entre le plein et le vide, le trait noir et la couleur, la dureté et la douceur, l’humour et la gravité, l’enfance et l’âge adulte, la liberté et les responsabilités. Antoine Paris nous offre un moment d’équilibre dont on sort plus léger, le sourire aux lèvres.

Un livre pour faire plaisir et se faire plaisir.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir