Pieter et le Lokken

Notre avis : Après le très bon La poudre d’escampette, de Chloé Cruchaudet, la collection Les enfants gâtés de la maison d’édition Delcourt propose Pieter et le Lokken, une fable pour jeune lecteur signée Olivier Supiot sur un scénario de Olivier Ka.

Autour du village de Pieter, les oiseaux ont disparu et les habitants ont peur depuis que les lokkens ont élu domicile dans la forêt. Le père du jeune garçon part souvent avec d’autres hommes détruire les larves de ces êtres terribles. Sous leurs airs d’ange lorsqu’elles naissent, les créatures en grandissant, se transforment en véritable démons destructeurs. Mais un jour, Pieter tombe sous le charme de l’une d’elles, encore bébé; il désobéit aux adultes en la gardant. La ville est alors menacée.

On a connu Olivier Ka plus inspiré dans ses autres scénarios (l’excellent Pourquoi j’ai tué Pierre, avec Alfred, Delcourt) ! Pour cette fable pour enfants, il distille du fantastique avec ces drôles de créatures, Les lokkens (doux petits animaux se transformant en méchants comme Les Grimlins). Même si son petit personnage est ambivalent (charmant mais naïf et désobéissant) et le décor merveilleux (un village du nord de l’Europe sous la neige au milieu d’une forêt), l’intrigue s’avère très (trop ?) classique. Il faut dire que la morale de l’histoire est un peu trop gentillette : ne désobéissez jamais aux adultes !

Voulant rendre un bel hommage au peintre flamand Brueghel, Olivier Suppiot réussit un peu son entreprise. Les décors enneigés et les effets graphiques « contes de Noël » sont plutôt bien rendus. Son trait tout en rondeur est efficace, agrémenté de couleurs chaleureuses aux crayons et à la gouache.

Article posté le dimanche 13 décembre 2015 par Damien Canteau

  • Pieter et le Lokken
  • Scénariste : Olivier Ka
  • Dessinateur : Olivier Supiot
  • Editeur : Delcourt, collection Les enfants gâtés
  • Prix : 14.50€
  • Parution : 18 novembre 2015

Résumé de l’éditeur : Dans le village de Pieter, cela fait longtemps que les oiseaux ont disparu à cause des Lokken. Les larves de ces êtres fantastiques sont charmantes et pourtant, c’est à cette étape de leur vie qu’il faut les tuer, avant qu’elles ne se transforment en monstres destructeurs. Mais Pieter tombe sous le charme de l’une des chimères, qui lui procure d’incroyables et dangereux pouvoirs.

 

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir