Qui ne dit mot

Notre avis : Trublion et véritable manieur de la langue française, Stéphane De Groot s’essaie à la bande dessinée avec Qui ne dit mot, une belle comédie burlesque, décalée et absurde qu’il cosigne avec Grégory Panaccione.

En mettant en scène la vie à cent à l’heure de John, l’artiste belge lui fait subir les pires ennuis pour le plus grand bonheur des lecteurs. Usant et abusant avec une énorme maîtrise de la langue de Molière, de jeux de mots et de quiproquos, il délivre une comédie délirante. Ajouter à cela, des situations ubuesques et des surprises en tout genre et l’on obtient un récit qui lui ressemble : fort, drôle et décalé.

L’auteur de Voyage en Absurdie (Plon) s’est adjoint les services du talentueux Grégory Panaccione. Comme pour l’excellent Un océan d’amour (avec Lupano, Delcourt), le dessinateur propose des planches d’un grand dynamisme, quasi cinématographique.

Article posté le vendredi 13 novembre 2015 par Damien Canteau

  • Qui ne dit mot
  • Scénariste : Stéphane De Groot
  • Dessinateur : Grégory Panaccione
  • Editeur: Delcourt, collection Mirages
  • Prix: 17.95€
  • Parution: 04 novembre 2015

Résumé de l’éditeur : John est très en retard pour son rendez-vous. Changement d’heure, voisins pénibles, embouteillages, taxi lourdingue. le monde entier semble s’être ligué contre lui et la journée se révèle difficile, « trop » pleine de surprises, pour ne pas dire étrange. Tous ces obstacles sont-ils vraiment le fruit du hasard ? Découvrez un récit riche en rebondissements à l’humour absurde unique et débridé !

 

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir