Séki, mon voisin de classe #2

Notre avis : Les éditions Akata dévoilent le deuxième volet de Séki mon voisin de classe, un manga léger et un peu amusant signé Takuma Morishige.

Alors que le succès de L’élève Ducobu (Zidrou et Godi, Le Lombard) est un mystère de l’édition pour moi, au même titre que Les Profs (Pica et Erroc, Bamboo), Akata a acquis la licence de Séki mon voisin de classe, sorte de version plus intelligente et plus amusante que le héros des deux premiers auteurs. Succès public au Japon avec plus de 3 millions d’exemplaires vendus (en 6 tomes), Tonari no seki-kun, plonge le lecteur dans le quotidien de deux lycéens : Séki, inventeur fou, maniaque du bricolage et des matériaux en tout genre ; et Rumi, sa voisine de classe, bonne élève. Intelligent, le jeune adolescent n’écoute jamais aucun cours au grand dam de sa camarade qui ne comprend pas pourquoi il passe son temps à imaginer des trucs plus fous les uns que les autres. Fulminant, contenant sa colère, elle est toujours étonnée qu’aucun professeur ne le voit, ne lui dise, ne le sanctionne ou ne le renvoie.

Le manga est donc un enchaînement de mini-récits concernant une invention de Séki. Parfois bien amené, les gags sont assez inégaux, ne faisant pas réellement rire à chaque fois. Le pari risqué de Takuma Morishige est donc de trouver une multitude d’inventions pour alimenter son histoire. Il faut souligner que la partie narrative est assez astucieuse puisque c’est par la narratrice Rumi, que l’on découvre les objets imaginés par Séki, par ses pensées et ses dialogues ; l’adolescent ne parlant quasiment jamais. Le lecteur ressent donc toutes les émotions qui traversent l’esprit de sa camarade mais de lui on ne sait rien, on devine et encore ! C’est donc là que se trouve la limite de l’exercice : Qui est-il ? Pourquoi ne parle-t-il pas ? Que ressent-il ? Pourquoi se comporte-t-il ainsi ? Pourquoi imagine-t-il ? Pourquoi personne ne lui dit rien ?

Nous refermons le manga, un peu déçu puisqu’il n’est pas toujours amusant et qu’il nous laisse trop sur notre faim. Trop sévère dans notre jugement ? Un peu puisque jusqu’à présent les éditions Akata nous avaient habitué à l’excellence…

A noter qu’un anime est disponible sur le service simulcast Crunchyroll.

Article posté le vendredi 04 décembre 2015 par Damien Canteau

  • Séki, mon voisin de classe, volume 2
  • Auteur : Takuma Morishige
  • Editeur : Akata
  • Prix : 7.95€
  • Parution : 08 octobre 2015

Résumé de l’éditeur : L’enfant terrible Séki est de retour, pour un second volume encore plus délirant ! L’auteur, tout comme Séki, va redouble d’ingéniosité pour mettre en scène des personnages de plus en plus attachants… Mais combien de temps encore, la pauvre Rumi pourra-t-elle supporter les pitreries de son voisin de classe ?

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir