Splatoon, volume 1

Jeu vidéo phénomène sur console, Splatoon fait l’objet d’une déclinaison en manga signée Sankichi Hinodeya aux éditons Soleil.

Beaucoup d’enfants dans le Monde ont déjà joué à Splatoon sur une Wii-U. Ils ne seront donc pas dépaysés par ce nouveau manga où ils retrouveront leurs personnages préférés en compétition autour de la peinture.

Sympathique petite série sans prétention, ce shônen ciblé pour les jeunes lecteurs est avant tout fondé sur de l’humour (parfois un peu gras des participants), les situations rocambolesques et les dialogues rigolos.

Sans révolutionner le genre, l’histoire permet de passer un très bon moment de lecture-détente sans trop réfléchir. Divertissant et joyeusement décalé, Splatoon bénéficie d’une partie graphique kawaï du plus bel effet, ce qui ajoute à l’ambiance humoristique de la série. Les scènes de combat-peinture ont beaucoup de vie grâce à un découpage dynamique très réussi.

Article posté le vendredi 13 octobre 2017 par Damien Canteau

  • Splatoon, volume 1
  • Auteur : Sankichi Hinodeya
  • Editeur : Soleil manga, collection Shônen
  • Parution : 04 octobre 2017
  • Prix : 7.99€
  • ISBN : 9782302064553

Résumé de l’éditeur : A Chromapolis vivent pleins d’adolescents, mi-homme, mi… calamars. La ville est le théâtre de titanesques affrontements entre deux équipes de quatre participants. Le but ? Gagner bien évidemment, quelles que soient les règles. Pour cela, tous les coups (de pinceaux) sont permis ! A l’aide de peinture, il va falloir repeindre chaque arène et triompher de ses adversaires. L’équipe bleue s’est forgée une solide réputation… de loosers idiots. Mais ils comptent sur leur esprit d’équipe pour aller le plus loin possible dans la compétition !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir