Stop Work

Cadre à l’ancienne, Fabrice adore son métier mais l’arrivée d’une nouvelle cheffe de service le rend fou. Jacky Schwartzmann et Morgan Navarro dévoilent Stop Work, un album incisif sur le monde de l’entreprise aux éditons Dargaud.

Rondelles SA. Comme tous les jours, Fabrice Couturier s’y rend pour y travailler. Cadre aux services des achats, il adore son entreprise et aime plaire à Guillaume, le grand patron, ce qui agace ses collègues. A peine arrivé, il se voit confié Hugo, stagiaire de 3e.

Il lui présente Pierre et Sarah, une angoissée de la vie, avec qui il travaille. Il poursuit la visite au local CGT. Fabrice donne la mission à Hugo de photocopier des archives.

Chez lui ce n’est pas mieux, sa femme s’éloigne de lui. Il préfère regarder des vidéos porno sur son ordinateur. Sa fille Lili est une adolescente en rébellion qui adore taguer les murs de son lycée. Il a aussi un autre enfant : Thibault.

Son métier change du tout au tout depuis quelques temps. Lui qui n’aime que négocier avec les fournisseurs se voit chaperonner par une nouvelle cheffe de service. Il aurait aimé avoir le poste, il faudra qu’il attende encore un peu. Mais, ce qui l’énerve le plus ce sont les nouvelles normes d’hygiène et de sécurité…

Ce portrait caustique et cynique de l’entreprise des années 2010 est assez drôle. Jacky Schwartzmann imagine le quotidien de ce cadre quinquagénaire dans un monde professionnel en pleine évolution. Cadre à l’ancienne, il est dépassé par les nouvelles normes, mais aussi les nouvelles formes de management. Le scénariste s’en donne à cœur joie pour fustiger tout cela. Des « presque accidents » aux formations pour descendre un escalier, tout y est.

Habile observateur, Jacky Schwartzmann possède un œil aiguisé sur l’entreprise. L’open-space n’a plus de secret pour lui. L’absurdité des taches et des nouvelles normes font son bonheur. Il invente une galerie de personnages très typés mais bien campés. Et si la révolution venait de l’ancien monde ?

Pour l’accompagner sur Stop Work, l’auteur a fait appel à Morgan Navarro pour le dessin. Découvert par son blog Ma vie de réac hébergé par Le Monde (adapté en bande dessinée par Dargaud), le dessinateur réalise des planches d’une belle lisibilité par un trait ligne-claire et des grands aplats pour les couleurs.

Article posté le jeudi 26 mars 2020 par Damien Canteau

Stop Work de Jacky Schwartzmann et Morgan Navorro (Dargaud)
  • Stop Work
  • Scénariste : Jacky Schwartzmann
  • Dessinateur : Morgan Navarro
  • Éditeur : Dargaud
  • Prix : 18 €
  • Parution : 20 mars 2020
  • ISBN : 9782205082005

Résumé de l’éditeur : Acheteur et cadre « à l’ancienne », Fabrice adore son travail. Il attend impatiemment une promotion, qui, patatras, lui passe sous le nez. Aigri, il est de plus en plus insupporté par les nouvelles règles de conduite dans l’entreprise, dictées par l’EHS : Environnement, Hygiène et Sécurité, le service qui forme les employés à descendre des escaliers sans se casser le sacrum ou encore à manipuler des feuilles de papiers sans s’ouvrir les veines. Mais dans cette absurdité, Fabrice voit soudain une manière de se venger et de sabrer le fonctionnement de son entreprise…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir