Toi et moi, jamais : volume 1

Notre avis : Loin d’être un prince charmant et plutôt désagréable, Arata tente de faire la cour à Subaru qui lui résiste. Les éditions Panini dévoilent le premier volume de Toi et moi, jamais un manga de Mayu Sakai.

C’est le grand jour pour Subaru : elle entre au lycée. Mais cela va se compliquer parce qu’elle est surveillée de près par ses deux grands frères Tooru et Wataru, qui l’élèvent très durement depuis son plus jeune âge. Par exemple, elle n’a l’autorisation de sortie que jusqu’à 18h30 et doit toujours réviser.

Dans sa nouvelle classe, elle croise Arata, un adolescent, ex-caïd et coureur de jupons. Il travaille peu et préfère collectionner les conquêtes féminines.

Un soir, Subaru désobéit à ses deux frères et se rend au karaoké pour chanter avec ses amis. En rentrant, elle se fait agresser mais Arata lui vient en aide. Il lui demande alors de sortir avec lui. Elle refuse…

Prépublié dans la revue Ribon des éditions Shueisha au Japon depuis 2015, Toi et moi, jamais est un petit shôjo sans prétention mais plutôt accrocheur. Mayu Sakai imagine une romance entre deux êtres opposés dont l’un ne veut pas de cette histoire d’amour. Comme tout bon shôjô, la jeune fille est calme, ingénue mais pas si naïve que cela puisqu’elle commence à se rebeller du diktat de ses frères et de l’autre un adolescent, gros dur au cœur tendre.

Les efforts sont immenses de la part de Arata pour réussir son pari. Subaru  n’a pas de pression alors que de nombreuses lycéennes rêveraient d’être à sa place. Le trait de la mangaka est élégant, agrémenté de trames bien à propos.

Article posté le vendredi 02 juin 2017 par Damien Canteau

Toi et moi, jamais 1 de Mayu Sakai (Panini Manga) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Toi et moi, jamais, volume 1
  • Auteure : Mayu Sakai
  • Éditer : Panini Manga
  • Prix : 6.99€
  • Parution : 10 mai 2017
  • IBAN : 9782809463620

Résumé de l’éditeur : Subaru fait son entrée au lycée après avoir été couvée par sa famille durant toute son enfance. Sa rencontre avec Arata, un camarade de classe, la laisse de marbre. Insouciant, fainéant et plutôt voyou, il n’a rien du prince charmant ! À moins que cette attitude ne soit qu’une carapace…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir