Trou zombie

Découvrir les rites vaudous de Haïti, voilà le projets de Grégoire Carlé et Sylvestre Bouquet, deux auteurs de bande dessinée. Ils dévoilent leurs pérégrinations dans Trou zombie aux éditions L’Association.

En 2012, Grégoire Carlé et Sylvestre Bouquet obtiennent une bourse européenne pour une résidence à Jacmel en Haïti. Alors qu’ils auraient pu raconter le quotidien de ces femmes et ces hommes sur une île où la misère est omniprésente ou raconter l’après tremblement de terre de 2010, ils ont choisi un autre thème : le vaudou.

D’un côté, Sylvestre accro aux pompes et aux abdos, vrai aventurier des temps modernes et de l’autre, Grégoire, pas bourlingueur pour deux sous. C’est aussi leur opposition physique et mentale qui marque dans Trou Zombie. Leur quête de savoir sur ces rites ancestraux apportent aussi un humour bien senti et bienvenu.

Pour conter leurs exploits, ils alternent leur vison par deux graphismes différents. Si chacun vit la même chose, leur ressentit est différent.

En voulant comprendre la culture vaudoue, ils effectuent une quête d’identité accrocheuse. Cela est avant tout un prétexte pour rencontrer les Haïtiennes et les Haïtiens.

Entre le récit de voyage, le témoignage et l’aventure, Trou zombie plaît dès les premières pages. Un bel album !

Article posté le mercredi 21 février 2018 par Damien Canteau

Trou zombie de Grégoire Carlé et Sylvestre Bouquet (L'Association) décrypté par Comixtrip
  • Trou zombie
  • Auteurs : Grégoire Carlé et Sylvestre Bouquet
  • Editeur : L’Association, collection Eperluette
  • Parution : 23 janvier 2018
  • Prix : 21€
  • ISBN : 978-2844146915

Résumé de l’éditeur : On connaît Haïti, malheureusement, par son omniprésence dans l’actualité, toutes les catastrophes politiques et naturelles auxquelles le pays a dû faire face ces dernières années. Ici, pas de drame, c’est autre chose que nous proposent Grégoire Carlé et Sylvestre Bouquet. Animés tous deux d’une passion pour les mythologies et les cultures primitives des quatre coins du globe, ils ont obtenu en 2012 le soutien financier du Centre Européen d’Actions Artistiques Contemporaines de Strasbourg pour une résidence à Jacmel, en Haïti. Dans Trou Zombi (qui est le nom d’un lieu-dit haïtien), ils nous racontent par une série d’anecdotes souvent drôles leur quête mystique, qui les mènera jusqu’ à une véritable cérémonie vaudou. Ils décrivent le quotidien le plus trivial de deux blancs-becs en Haïti, évoquent les odeurs, les sons et les images qui les assaillent, révèlent la manière très particulière dont les haïtiens, du moins ceux qu’ils croisent, vivent leur foi. Le récit est ponctué de magnifiques dessins pleine page, à mi-chemin entre icône religieuse et arcane de tarot, comme pour illustrer l’évangile de leur cheminement vers l’expérience ultime. Les styles graphiques très différents des deux auteurs se croisent et se répondent, chacun enrichissant de son point de vue la narration de l’autre. C’est une oeuvre ambitieuse qui mêle récit de voyage et témoignage humanitaire alimentée d’une vision onirique, poétique et d’autodérision.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir