Tue-moi plutôt sous un cerisier

Nous connaissions le shôjo, nous connaissions le polar, nous connaissions le thriller psychologique, mais pas encore le shôjo polar thriller psychologique. C’est chose faite avec Tue-moi plutôt sous un cerisier, un très bon manga de Hina Sakurada chez Akata.

Que les adolescents entre eux peuvent parfois entre cruels ! C’est ce que va découvrir à ses dépens Yukino, accusée – à tord – du suicide de Saho. Alors qu’elles sont très amies, cette dernière a posté un tweet étonnant sur sa camarade, elle la harcèlerait.

Harcèlement, rumeurs et pression psychologique sont au cœur de cet excellent récit de Hina Sakurada. One -shot – et c’est ce qui est plaisant – cette histoire entremêle des émotions parfois contradictoires : l’amour, la haine et la peur. L’ancien petit ami de Saho se met en couple avec Yukino à peine le temps que le corps de son ex soit froid : étonnant et même glauque ! De son côté, l’adolescente tente de faire bonne figure malgré les menaces incessantes de ses camarades.

Grâce à une narration subtile, la mangaka apporte une tension de tous les instants. Sans concession dans son récit, elle a pris un grand soin à la psychologie de ses personnages, complexes et perturbés. Son dessin fin et tout en douceur tranche avec le propos très sombre du récit.

Les éditions Akata prouvent encore une fois qu’elles savent choisir des mangas novateurs et surprenants. Ce shôjo polar-thriller d’excellent qualité le souligne de nouveau !

Article posté le mercredi 27 septembre 2017 par Damien Canteau

Tue-moi plutôt sous un ceriser de Hina Sakurada (Akata) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Tue-moi plutôt sous un cerisier
  • Autrice : Hina Sakurada
  • Editeur : Akata
  • Prix : 6.95€
  • Parution : 14 septembre 2017
  • IBAN : 9782369742333

Résumé de l’éditeur : Pour la rentrée 2017, c’est un polar-shôjo qui s’invite dans le label « Oneshot Shôjo » des Éditions Akata ! « Tue-moi sous un cerisier », avec ses chapitres entremêlés et bourrés de révélations, avec sa fin choquante et volontairement abrupte, prouvera une nouvelle fois la grande diversité éditoriale de ce genre. Hina Sakurada, auteure aux dessins sensuels et pulpeux, particulièrement connus pour ses récits sombres, cruels et déprimés, arrive enfin en français !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir