Versipelle, tome 1 : Hiver

Notre avis : Sigurd est un homme-loup, l’un des derniers de son espèce, il est pourchassé par des villageois qui pensent qu’il est responsable de tous leurs mots. Isabelle Bauthian et Anne-Catherine Ott dévoilent le premier volet de Versipelle, belle saga historico-fantastique chez Akileos.

Sigurd est le fils de Gunnulf, un maître-loup, loup-garou qui règne sur les canidés de cette partie nordique de l’Europe. Alors que son père a été sauvagement assassiné, l’adolescent devient alors le chef de la meute. Accusé à tord de la mort d’une femme et de ses deux filles, le jeune homme-loup décide d’aller dans le village pour s’en expliquer. Mis en garde par Randi, son amie, il fonce tout droit dans un piège : les villageois ne veulent pas l’écouter…

De son côté Harding – l’assassin de Gunnulf – tente désespérément de capter les pouvoirs de l’homme-loup en revêtant sa peau. Or aucun humain ne peut réussir cet exploit, seuls les versipelles le peuvent.

Isabelle Bauthian, scénariste notamment de Alyssa (3 volumes avec Rebecca Morse, Soleil) ou Effleurés – très beau récit d’amours adolescentes (avec Sylvain Limousi, Dargaud) -, met en scène une belle histoire fantastique où se mêlent les légendes, les combats, la peur et les vengeances. En utilisant les versipelles (lycanthropes ou homme-loup), elle décline une histoire agréable à lire (sans être d’une grande originalité, il faut dire que nombre d’auteurs se sont déjà essayés à ce genre littéraire). Mais pour Versipelle, elle le décline avec deux héros adolescents, dont l’un Sigurd, doit porter sur ses frêles épaules toute le poids de ses pairs, son histoire et tous les doutes des villageois contre ses semblables.

Le gros point fort de ce premier volume de saga est la partie graphique de Anne-Catherine Ott. Son très beau dessin d’une grande légèreté tranche avec le propos parfois sombre du récit. Cette perception  est renforcée par des couleurs claires et lumineuses. Elle restitue admirablement les paysages enneigés du nord de l’Europe mais aussi l’ambiance historique de l’histoire. Son découpage plutôt rythmé donne de l’allant notamment dans les combats ou les transformations de Sigurd en versipelle.

Les deux auteures avaient déjà travaillé ensemble sur la série Havre (trois tomes, Ankama).

Article posté le jeudi 14 avril 2016 par Damien Canteau

Versipelle très bon album sur les loup-garous de Isabelle Bauthian et Anne-Catherine Ott, décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Versipelle, tome 1/2 : Hiver
  • Scénariste : Isabelle Bauthian
  • Dessinatrice : Anne-Catherine Ott
  • Editeur : Akileos
  • Prix : 14€
  • Parution : 24 mars 2016

Résumé de l’éditeur : Après avoir lâchement assassiné Gunnulf, le meneur de loups, Harding s’empare de sa peau de Versipelle et la revêt, pensant ainsi s’approprier ses facultés. Mais un simple mortel ne saurait maîtriser un tel pouvoir. Rendu fou par la transformation, Harding doit fuir le village, semant la mort sur son passage. Sigfred, fils d’Harding et d’une louve, a qui devait revenir la peau de Versipelle se lance sur les traces de l’usurpateur en compagnie de sa meute et de Randi, une jeune orpheline qui parle aux esprits de la forêt.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir