Whitehorse, volume 2

En 2015, Samuel Cantin dévoilait le premier volume de Whitehorse, un album singulier et étonnant aux éditions Pow Pow. Aujourd’hui, il entraine le lecteur dans la suite des aventures de Laura et Henri, un joli deuxième tome.

Tome 1, résumé de l’éditeur : Le couple formé de Henri, misanthrope, et Laura, comédienne à l’aube du succès, commence à se désintégrer lorsque cette dernière a l’opportunité d’aller tourner un film sur les caribous à Whitehorse avec le détestable réalisateur prodige Sylvain Pastrami… L’amour saura-t-il survivre au cruel milieu du cinéma québécois ?

Dans cette deuxième partie de Whitehorse, Henri Castagnette est dépité : Laura a bien décidé de se mettre en couple avec Sylvain et a quitté le foyer pour Whitehorse. Comme un malheur n’arrive jamais seul, on a diagnostiqué une maladie rare au jeune homme (le syndrome de la tortue). Mais c’était sans compter sur sa grande force de conviction pour aller reconquérir le cœur de son aimée. Accompagné de Diego, il part en deltaplane direction la maison de Pastrami.

Du côté de Laura, rien n’est tout rose non plus : elle se rend compte que Pastrami n’est pas celui dont elle rêvait. Pire, c’est un véritable tyran sur le plateau de tournage, s’en prenant aux assistants et autres techniciens. Ajouter à cela, Sébastien – 12 ans – embauché pour tenir à l’écart Henri et on obtient un album complètement farfelu…

Auréolé de nombreux prix pour le premier volume (Bédélys meilleur album de l’année en 2016 ou lauréat du Prix Marc-Olivier Lavertu 2016), Samuel Cantin déploie tout son talent pour imaginer une suite folle à Whitehorse. Comme le précédent, l’album est loufoque et très drôle. L’auteur de Vil et misérable dépeint avec un grande justesse les tracas et les travers d’une génération de jeunes québécois parfois à la dérive mais aussi les affres de la condition d’artiste. Les dialogues sont fous comme le veut le récit. Bavard et détonnant !

A noter que Whitehorse est en lice pour le Prix ACBD Québec 2018 avec deux autres albums : Vogue la valise de Siris et Moi aussi je voulais l’emporter de Julie Delporte.

Article posté le jeudi 01 novembre 2018 par Damien Canteau

Whitehorse 2 de Samuel Cantin (Pow Pow)
  • Whitehorse, tome 2
  • Auteur : Samuel Cantin
  • Editeur : Pow Pow
  • Prix : 24€
  • Parution : 16 mars 2018
  • IBAN : 9782924049389

Résumé de l’éditeur : Whitehorse. Capitale du Yukon. C’est dans ce paradis nordique isolé que Sylvain Pastrami, nouvelle coqueluche du cinéma québécois, a décidé de tourner son prochain long métrage : un  » double documensonge  » sur une équipe de tournage filmant un documentaire sur les caribous homosexuels. C’est aussi là que notre héros, Henri, doit se rendre pour reconquérir le coeur de la belle Laura – qui l’a quitté pour aller tenir le rôle principal dans le film de Pastrami. Henri devra affronter ses propres démons, ainsi qu’une horde de pélicans géants survolant la ville en permanence, s’il désire renouer avec l’amour de sa vie.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir