Jumping, volume 1

Alors qu’en France, il existe un nombre important de bandes dessinées sur le cheval il n’y avait jusque là aucun manga sur l’équitation. C’est chose faite avec Jumping, une série de Asahi Tsutsui.

Jeune adolescente, Ran a de nouveau raté son examen d’entrée à l’université à cause surtout de son écriture. Déprimée, elle est secouée par son amie Sayuri qui l’emmène dans un centre équestre de la région reculée de Aomori. Là, c’est le coup de foudre, elle va se prendre de passions pour les chevaux. La relation qu’elle aura avec Tsugaru – le cheval revêche – va même attiser des jalousies chez les cavaliers.

Prépublié au Japon depuis 2015 dans la revue Cocohana des éditions Shueisha, Jumping est un petit shôjo plus intelligent qu’il n’y paraît. Comme à son habitude, Akata édite des histoires moins légères que ne laisseraient paraître le résumé de l’histoire. Parce que oui : une adolescente et les chevaux cela aurait pu être mièvre mais pas Jumping !

Asahi Tsutsui apporte un grand soin à la psychologie de ses personnages, plus complexes et plus torturés qu’un simple shôjo. Cette belle romance – car oui, les filles se rapprochent des garçons, les aiment en secret – est portée par des personnalités fortes. Déboussolée, Ran reprend goût à la vie par une réinsertion auprès des chevaux. Les difficultés scolaires sont effacées par le contact des animaux. Ce premier volume est donc sympathique, plein de vie, de fraîcheur et donne le sourire. Un bon point !

Article posté le vendredi 01 septembre 2017 par Damien Canteau

jumping 1 de Asahi Tsutsui (Akata) décrypté par Comxitrip le site BD de référence
  • Jumping, volume 1
  • Auteur : Asahi Tsutsui
  • Editeur : Akata, collection M
  • Prix : 6.95€
  • Parution : 08 juin 2017
  • IBAN : 9782369742197

Résumé de l’éditeur : Depuis qu’elle a raté ses examens d’entrée à l’université, Ran vit enfermée chez elle, ne sachant plus quoi faire de sa vie. Heureusement, Sayuri, sa seule véritable amie, décide de l’embarquer de force à Aomori, région plus reculée du Japon, où elle fait ses études. Elle y fréquente notamment le club équestre, en parallèle de ses études. Au contact des membres du club d’équitation, mais aussi des chevaux, Ran va, malgré son manque d’assurance, retrouver goût à la vie !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir