Hommage flamboyant pour Osamu Tezuka

Les éditions Stone Bridge Press ont annoncé l’arrivé d’un ouvrage colossal dédié à Osamu Tezuka, tandis que Kana va proposer le manga Astro Boy en version numérique. 

UN MONUMENT LITTÉRAIRE POUR LE PIONNIER DU MANGA

Le père d’Astro Boy et de Black Jack est sans conteste une figure incontournable de la culture japonaise. Le mangaka (auteur de manga) est surnommé à juste titre « dieu du manga », puisque précurseur du développement de la bande dessinée nippone durant l’après-guerre, grâce à une narration et un coup de crayon novateur.

Il n’est jamais de bon ou mauvais moment pour célébrer la contribution d’un artiste de légende à notre culture, et ça, Les éditions Stone Bridge Press l’ont bien compris. La maison d’édition a annoncé l’arrivée pour juillet 2016, de The Osamu Tezuka Story: A Life in Manga and Anime. Cet ouvrage monumental de 900 pages, à l’image du mangaka décédé en 1989, sera réalisé par Toshio Ban, en collaboration avec Tezuka Productions, et proposé avec une traduction anglaise de Frederik Schodt.

L’évolution complète du style de Tezuka sera au cœur de cette biographique graphique, démontrant l’impact que les créations du « père du manga » ont eu dans l’histoire de l’animation et du manga.

ASTRO BOY EN VERSION NUMÉRIQUE

Que les nostalgiques se réjouissent, et que les néophytes se préparent, le manga culte d’Osamu Tezuka sera très bientôt disponible dans le catalogue numérique des éditions Kana. Un très bon moyen de redécouvrir la série Astro Boy pour la modique somme de 4.99€ le tome.

Article posté le jeudi 29 octobre 2015 par Hugo Noirtault

Synopsis

Dans un monde où la science et l’homme font plus ou moins bon ménage, le professeur Tenma est profondément meurtri par la disparition de son fils Tobio, décédé dans un accident. Tenma à l’idée folle de créer un robot à l’image de ce fils trop tôt disparu mais d’en faire une machine assez puissante pour être protégée de tout accident. Ce robot, à la pointe de la technologie, a l’apparence d’un petit garçon, mais peut voler et est doté d’une force herculéenne et d’une grande sagesse.
Toutefois, le professeur Tenma, déçu et désespéré car son robot ne peut pas grandir rejette et abandonne le petit robot dans un cirque. Le robot sera assez vite recueilli par le Professeur Ochanomizu, un scientifique dont le combat est justement de mieux intégrer les robots dans la société. Tobio est rebaptisé Astro.
Le professeur le traitera et l’éduquera comme un petit garçon normal, notamment en lui procurant un environnement familial, un père, une mère, un frère, une soeur, tous robots. Mais Ochanomizu fera surtout d’Astro un super-héros au service de la justice, de la protection de l’humanité et de la bonne entente entre robots et humains !

À propos de l'auteur de cet article

Hugo Noirtault

Hugo Noirtault

Intro: "C'est pas moi qu'explique mal, c'est les autres qui sont cons !" - Perceval de GallesRien ne me prédestinait à tomber amoureux du 9e art... C'était sans compter sur le génie d'Hiromu Arakawa. Les aventures des frères Elric dans Full Metal Alchemist m'ont tenu en haleine dix ans durant, avant de laisser place aux comics américains. Une passion inaliénable malgré les années, et qui m'a poussé à imaginer un avenir en tant que journaliste. Etudiant à l'Ecole Publique de Journalisme de Tours (EPJT), je me suis lancé comme défi de rendre cet art accessible à tous, n'en déplaise aux fanatiques. Ecrit, radio, web, tv/vidéo... j'aspire à devenir polyvalent afin de réaliser les plus beaux sujets possible pour Comixtrip !Conclusion: "La canne (à pêche) ? ça sert à rien… Du coup ça nous renvoie à notre propre utilité : l’Homme face à l’Absurde !" - Perceval de Galles

En savoir