Bots, tome 1

Rip-R, robot mécanicien et War-hol, robot guerrier, fuient une bataille contre ceux de la Coalition. Mais dans le ventre du colosse de fer se cache un étrange objet qui risque de bouleverser le conflit. Aurélien Ducoudray et Steve Baker dévoilent leurs aventures dans le premier volume de Bots, un excellent récit de science-fiction aux éditions Ankama.

CHAMP DE BATAILLE

Dans les décombres d’une bataille contre la Coalition, Rip-R cherche désespérément un module vocal pour War-hol, le robot guerrier qu’il doit réparer. Accompagné par Snoop-I, robot assistant, il réussit enfin à mettre un nouvelle voix à son comparse. Il faut dire que le colosse de fer redoutable soldat devait se comporter en vrai guerrier mais qu’il a préférer fuir, on ne sait trop pourquoi. Traqués par les caméras sur le lieu des combats, ils sont alors considérés comme déserteurs.

UN BÉBÉ : NOUVEAU MESSIE ?

Poursuivis par un Scavenger-Bot, les trois robots tentent de se cacher de ce tas de ferraille vengeur. Au zénith de ce combat, le ventre de War-hol s’ouvre pour découvrir un drôle de robot, pense-t-il. Cette espèce inconnue de tous est caoutchouteuse, pas stable, réagit très mal aux tests physiques, pleure mais peut aussi rire. Il s’agit en effet d’un bébé. Alors que tous les êtres humains ont disparu depuis de nombreuses années de la surface de la Terre, remplacés par des robots, ce bébé serait-il le dernier des leurs descendants, le nouveau messie ?

BOTS : SÉRIE INTELLIGENTE

Quelle excellente idée les éditions Ankama ont eu de laisser carte blanche à Aurélien Ducoudray et Steve Baker pour nous conter Bots ! Ce premier volume – sur 3 – est réussit, parfait, que dire ? Formidable ! Loin des camps de concentration et de la boxe (Young avec Eddy Vaccaro, Futuropolis) ou de l’aventure pure (Bob Morane avec Luc Brunschwig & Dimitri Armand, Le Lombard dont Comixtrip vous avez parlé), le talentueux scénariste livre une partition quasi parfaite avec Bots. Haletante par une incroyable course-poursuite, cette histoire est d’une belle intelligence. Il faut souligner qu’il fait de ces trois machines en fer, des personnages sympathiques et attachants, qui peuvent avoir des réactions presque humaines même si ils ne sont que des robots.

BOTS : SÉRIE TRÈS DRÔLE

Dans ce premier tome, Aurélien Ducoudray revient dans le passé de Rip-R, à l’époque de la Charles Bishop Weyland School (!). Ce petit robot fluet dont le déterminisme social était forcément robot mécanicien alors que lui se rêvait en pilote de fusée, devient par la force des choses le réparateur de War-hol, le guerrier. Sur les champ de bataille, le petit doit s’accrocher au dos du plus costaud afin d’intervenir si une casse mécanique arrive.

L’humour est présent à chaque page de Bots, comme l’arrivée de bébé et les différentes tentatives pour comprendre ce que c’est (tests en tous genre), la naïveté des 3 robots face à lui, une grand-mère qui perd la boule ou un musée dont le guide s’appelle Charl-Y. De plus, les dialogues sont ciselés, font mouche à chaque fois et les clins d’oeil sont nombreux : les comics américains avec Captain America et Buck-Y, Bender de la série Futurama, Rusty de Geof Darrow et Franck Miller. Le lecteur navigue dans ces hommages avec délectation : l’argent, Steve Jobs, les tableaux célèbres revisités face robot, les publicités mais aussi Isaac Asimov ou Philipp K. Dick. Tout ça est jouissif ! On sent que les auteurs ont pris du plaisir et le lecteur en prend aussi.

UNE PARTIE GRAPHIQUE RETRO

Si le récit d’Aurélien Ducoudray est excellent, la partie graphique de Steve Baker est à la hauteur de l’histoire. Son côté rétro fonctionne à merveille ! Né en 1979, le dessinateur belge a suivi des études à la célèbre Ecole supérieure des Arts de Saint-Luc avant de débuter la bande dessinée avec le tome 2 de Voltige et Ratatouille (avec Pascal Jousselin, Treize Etrange) puis scénarise Les démons de Dunwich (avec Joël Jurion, Vents d’Ouest) en enfin s’attèle à La vie en slip (Dupuis).

Dans cet album, il se met au diapason notamment dans les nombreux hommages graphiques qu’il réinvente avec malice. Son trait tout en rondeur lui permet de proposer des planches d’une grande qualité. Les scènes de combats  sont parfaites et son découpage d’un grand dynamisme. ça roule, ça grouille, ça boulonne, ça déboulonne, ça suinte, ça court, ça vole et c’est très bon !

Pour terminer en beauté ce premier volet de cette belle saga de science-fiction, des fanarts sont adossés à l’album. Parmi ces illustrations pleine-page, le lecteur découvre celles de Guillaume Singelin (The Grocery), Thomas Gilbert (le remarquable Bjorn le morphir) ou Joël Jurion (Anachron).

Article posté le vendredi 15 avril 2016 par Damien Canteau

Bots est un excellent récit d'anticipation signé Aurélien Ducoudray et Steve Baker aux éditions Ankama, décrytpé par Comixtrip le site BD de référence
  • Bots, tome 1/3
  • Scénariste : Aurélien Ducourdray
  • Dessinateur : Steve Baker
  • Editeur : Ankama
  • Prix : 14.90€
  • Parution : 15 avril 2016

Résumé de l’éditeur : Au fil des conflits mondiaux, les humains ont délégué l’art de la guerre aux machines. La Terre n’est alors plus qu’un immense champ de bataille peuplé uniquement de robots qui connaissent leur boulot sur le bout des circuits. Tout juste sorti des chaînes de montage, le robot mécanicien Rip-R est couplé avec War-hol, un robot guerrier : un duo qui devrait faire des ravages ! Mais pourquoi donc War-hol, colosse de fer, fuit-il les combats les antennes entre les pattes… ?

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir