Bravest Journey

Adolescent turbulant, Jubei est le petit-fils d’un guerrier au grand pouvoir. Mais son grand-père est malade à cause de ce même don surnaturel. Pour le sauver, Jubei décide de partir en quête d’un remède sur un coup de tête. Yoann le Scoul nous propose Bravest Journey, une aventure comique aux éditions La Nouvelle Hydre. 

Un parfait personnage de Shonen

Jubei a 18 ans est ne cause que des problèmes dans sa bourgade. Petit-fils du forgeron local, il vend les réalisations de son grand-père au marché. Mais il enchaîne aussi les bagarres et les négociations musclées avec des malfrats. Il exaspère le village et son grand-père. Seule la Doyenne semble apprécier ses distractions bienvenues. Si bien qu’il faut attendre, à chaque échauffourée, que Donovan, le grand-père de Jubei, se pointe et lui fiche une raclée.

Parce que Jubei n’écoute rien. Doté d’un naturel enthousiaste et confiant, il prend des décisions sans jamais penser aux conséquences. Une sorte de Natsu (Fairy Tale), de Naruto ou même de Luffy (One Piece) toujours prêt pour une aventure. Alors bien sûr, quand son grand-père tombe malade, il ne lui faut pas deux secondes pour faire son sac et partir en quête d’une solution.

Le monde magique de Bravest Journey

Si seulement il avait écouté son grand-père jusqu’au bout. Donovan est un Sinister à la retraite. Un grand guerrier dont les pouvoirs magiques sont issus de la nature elle-même. Il existe un Sinister pour chaque catastrophe naturelle. Le pouvoir de Donovan lui vient des volcans. Il se fait ainsi appeler Donovan le Sinister Volcano. Sauf qu’un grand pouvoir implique de grande respon… Non ce n’est pas ça… Un grand pouvoir implique un grand contre-coup. Plus Donovan utilise son pouvoir, plus son pouvoir puise dans son énergie vitale, l’affaiblissant de jour en jour.

Donovan le Sinister n’est plus ce qu’il était. C’est désormais un forgeron d’un petit village. Reconversion forcée après avoir quitté son pays, un bébé dans les bras. Ce gamin au caractère tout feu tout flamme, qui ne retient que ce qui l’arrange. Un adolescent borné qui décide du jour au lendemain qu’il va chercher un autre Sinister pour soigner son grand-père.

C’est ainsi que Jubei, la soif d’aventure au ventre, se retrouve à sauver une princesse – la fille d’un prévôt – soit disant capturée par un Sinister, quelques lieux au nord-est de sa bourgade. Quête secondaire qui lui permet de rencontrer de grands aventuriers : Piotr, le Forgeron Alchimiste, Kay, l’archer Elfe et Gaëlle, une des plus grandes mages de son temps.

Yoann Le Scoul, Maître du Jeu

Bravest Journey va plaire aux amateurs de Jeux de Rôle. Le lecteur néophyte, n’y verra qu’un énième shonen survolté (Bonjour Hunter x Hunter, Naruto, Fairy Tail, One Piece…). Le lecteur adepte de partie de Role Play se reconnaitra dans chaque case.

Jubei est le héros que vous êtes. La quête, qui s’ouvre devant vous, n’est qu’une excuse à une plus grande aventure. Les compagnons que vous rencontrez par inadvertance deviendront vos plus fidèles alliés. A même de boire avec vous jusqu’à plus soif, de vous prévenir que non, foncer la tête la première n’est pas une bonne idée, mais de foncer la tête la première avec vous dans la plus grande des jubilations. A même de se retrouver à affronter un sorcier avide de pouvoir assis sur le trône d’une dictature, sur un bête malentendu. Sauver le monde en somme. Le tout sans faire exprès, bien sûr. Car seul le Maître du Jeu – Yoann Le Scoul – vous mène par le bout du nez pour vous emmener là où son héros va pouvoir briller.

Drolesque Donjons et Dragons

Cette construction comme une quête de jeu de rôle, va de paire avec l’humour. Entre comique de répétition et quatrième mur explosé en mille morceaux, Bravest Journey est une comédie d’aventure amusante. Inutile de chercher un récit aux résonances profondes, source de grande remise en question existentielle. Bravest Journey fait simplement appel à l’amuseur qui est en vous, à votre esprit d’aventure, à l’enfant qui pouvait bien être un mage ou un guerrier. Un elfe ou un nain. Bravest Journey vous prend par la main et vous emmène sauver le monde.

C’est un super manga jeunesse – qui siéra aussi bien aux adolescents qu’aux grands enfants – qui propose une style graphique tiré du manga, mais baigné d’un coup de crayon Wakfu-esque. Propre à son dessinateur. Tout comme son scénario, écho évident au shōnen le plus classique, qui est porté par une culture du jeu, d’un humour made in France et des codes de narration très occidentaux.

Bref, une bonne lecture chez La Nouvelle Hydre, pour les jeunes et les moins jeunes qui aiment l’aventure.

Article posté le samedi 08 juillet 2023 par Marie Lonni

Bravest Journey - Yoann Le Scoul - Nouvelle Hydre
  • Bravest Journey
  • Auteur : Yoann Le Scoul
  • Editeur : La Nouvelle Hydre
  • Prix : 13,95 €
  • Parution : 14 juin 2023
  • ISBN : 9782377774395

Résumé de l’éditeur : Dans le village reculé de Rock Path, les jours paisibles se ressemblent pour Jubei, un jeune épéiste en manque d’aventure. Mais un jour, son grand-père, Donovan, un puissant Sinister, tombe gravement malade. Jubei décide de partir à la recherche d’autres Sinisters capables de l’aider, et apprend que l’un d’eux s’est justement installé dans la région : le terrible Wyvern Baron-Lee ! Pour sa première quête, Jubei rejoint un trio de mercenaires engagé pour se rendre dans le repaire du Sinister et retrouver la fille du prévôt…

À propos de l'auteur de cet article

Marie Lonni

"C'est fou ce qu'on peut raconter avec un dessin". Voilà comment les arts graphiques ont englouti Marie. Depuis, elle revient de temps en temps nous parler de ses lectures, surtout quand ils viennent du pays du soleil levant. En espérant vous faire découvrir des petites pépites à savourer ou à dévorer tout cru !

En savoir