Céphéide

Céphéide de Clotilde Bruneau au scénario et Melissa Morin aux dessins est un OVNI de la BD comme on aime en rencontrer. Cléo se réveille amnésique dans un monde inconnu qui se nomme Céphéide. Les seuls habitants de cette « étoile » sont des enfants eux aussi amnésiques qui avancent le long d’une route pour enfin trouver un moyen de s’enfuir. La nuit, des « monstres » sortent pour les attaquer. Glénat nous propose une histoire étonnante qui reprend les codes de notre société.

L’arrivée sur Céphéide

La volcan gronde, il explose, une immense fumée jaune s’en dégage, la montagne se calme, Cléo tombe de ce nuage sur le cratère refermé et déjà solide. Que fait-elle là ? Où est-elle ? A l’horizon elle voit une caravane qui avance sur ce qui semble être la seule route de ce monde. Elle se rapproche du groupe d’adolescents, c’est l’effervescence, une nouvelle est arrivée, il faut prévenir tout le monde.

Des adolescents, une organisation d’adultes

Cléo est là au milieu des autres dans son jogging jaune avec ses drôles de lunettes. Les questions fusent : Qui es-tu ?  D’où viens-tu ?  Depuis quand es-tu là ? La sous-cheffe arrive, elle disperse tout le monde et lui explique le fonctionnement du groupe. La nuit arrive, la caravane doit s’arrêter tout le monde se cache dans les roulottes par peur des « monstres » qui enlèvent les enfants.  Le lendemain, Cléo découvre une organisation quasi militaire, une cheffe qui décide toute seule, une sous-cheffe qui gère les nouveaux arrivants et une chasseuse qui est contre le système mais qui est la seule à avoir battu un monstre. La cheffe décide : Cléo sera assistante de la chasseuse.

Un système remis en cause

Très vite Cléo s’aperçoit que la chasseuse et la sous-cheffe ont des doutes sur la hiérarchie mise en place et gérée de manière très autoritaire et sans partage par Brindille la cheffe. Cléo doit s’imposer pour trouver sa place dans cette organisation et perce enfin la carapace de Moonsun la chasseuse. Ensemble elles vont combattre un « monstre » et à l’aide de la sous-cheffe mettre au jour les mensonges de Brindille. Qui sont ses monstres? Pourquoi un monstre apparaît toujours après la disparation d’un adolescent ?

Un graphisme intelligent qui accompagne une histoire qui nous fait réfléchir

Pour accompagner cette histoire entre fantastique, post-apocalyptique et road trip initiatique sur l’adolescence de Clotilde BruneauMelissa Morin nous propose un dessin haut en couleur. Elle alterne entre couleurs vives et couleurs sombres comme pour nous faire réagir. Les regards omniprésents des protagonistes nous interpellent. C’est vraiment agréable de se laisser tenter par des lectures qui sortent des sentiers battus, tant dans les codes graphiques que dans l’histoire.

Article posté le vendredi 12 juillet 2019 par Yoann

Céphéide (Glénat)
  • Céphéide
  • Scénariste : Clotilde Bruneau
  • Dessinateur : Mélissa Morin
  • Éditeur : Glénat
  • Prix : 17.90€
  • Parution :  19 juin 2019
  • ISBN : 9782344033098

Résumé de l’éditeur : Une histoire à écrire. Un monde vierge comme page blanche.

Cléo se réveille, amnésique, dans un monde désolé qu’elle ne connait pas. Quel est cet endroit et comment est-elle arrivée ici ? Elle n’en a aucune idée. Alors qu’elle explore les lieux, elle tombe sur une route, une infinie ligne droite sur laquelle transhume une caravane de jeunes gens de son âge. Comme elle, ils ne se souviennent de rien. Ils savent juste que ce monde porte le nom de Céphéide, et qu’il est peuplé de « monstres » qui sortent la nuit pour capturer certains d’entre eux… Alors que Cléo s’adapte peu à peu à ce nouvel environnement, elle est désignée assistante de Moonsun, la chasseuse du groupe, aussi peu commode que redoutable. Leur but : protéger la communauté des monstres pour l’aider à éventuellement trouver la sortie, quelque part au bout du chemin.

Entre fantastique, post-apocalyptique et road trip initiatique sur l’adolescence, Céphéide est un récit troublant qui bouscule les codes pour mieux favoriser l’immersion et nous attacher aux personnages. Aussi étrange que fascinant, le monde qu’il nous décrit questionne avec force notre perception de la réalité et notre rapport aux autres.

À propos de l'auteur de cet article

Yoann

Yoann

Yoann Debiais est un amoureux de la bande dessinée depuis de nombreuses années. Le temps et les rencontres lui ont permis de s'ouvrir à des lectures plus humaines et plus profondes. Il partage sa passion sur Instagram sous le compte @livressedesbulles. N'hésitez pas à découvrir son univers fait de partages.

En savoir