Courage

Stressée et contrariée, Raina a de plus en plus de douleurs d’estomac. L’école et la nourriture seraient leurs origines. Après le merveilleux Fantômes, Raina Telgemeier raconte sa propre histoire dans Courage, une autobiographie juste et drôle chez Akileos.

Une vie en bande dessinée

Née en 1977 à San Francisco, Raina Telgemeier est une illustratrice et autrice de bande dessinée qui s’est faite connaître en parlant d’elle dans ses ouvrages. Après un diplôme de la School of Visual Arts de New York, elle raconte sa vie dans une trilogie de grande qualité : Souris (en langue française en 2011) où elle se met en scène au moment où en sixième année d’école, elle doit porter son appareil dentaire. Elle poursuit ses aventures dessinées en 2014 avec Sœurs où elle raconte son quotidien lorsque sa petite sœur Amara vient au monde. Enfin, aujourd’hui, avec Courage où elle décrit ses petites tracasseries avec son estomac.

Son deuxième album, Sœurs, a d’ailleurs obtenu la prestigieuse récompense d’un Eisner Award de meilleur auteur. Un symbole fort puisque c’était la première fois qu’une autrice remportait ce prix, 27 ans après sa création.

En plus de tout cela, elle illustra The baby sitter club, des romans d’Ann M. Martin (2006-2007), a partagé le dessin d’Anzu pour X-Men Misfits en 2009 sur un scénario de Dave Roman chez Marvel et a magnifiquement mis en image Fantômes, une fiction autour de la maladie et la mort en 2016. Pour ce superbe ouvrage, elle a remporté un Eisner de la meilleure publication pour enfants de 9-12 ans.

Maux de ventre inexpliqués

Courage fait donc suite à Souris et Sœurs. Dans ce nouveau morceau de sa vie conté en dessin, Raina a de gros problèmes d’estomac. Elle se réveille en pleine nuit avec des douleurs au ventre. Sa mère aussi a les mêmes symptômes. C’est sûr, cela ne peut être qu’une simple gastro.

Le lendemain, à l’école, cette chipie de Michelle annonce à tout le monde que le pauvre Teddy est victime d’une grippe intestinale. Comme c’est de saison, Raina pense qu’elle a attrapé le même virus. Le plus dur étant de ne pas trop le montrer pour que sa camarade de classe désagréable ne se moque d’elle.

Pourtant ces crises de douleurs ne passent pas. Pire, elle commence à avoir des problèmes avec certains aliments qu’elle ne veut plus manger. Ce mal la stresse et elle ne veut plus aller à l’école. Un cercle peu vertueux. Raina se rend alors chez une psychologue pour être aidée…

Courage, il faut positiver

Il y a énormément de charme dans Courage ! Ce petit plus qui attire les plus jeunes. Raina Telgemeier n’invente rien, elle décrit juste sa vie. Ici, cette tranche d’existence est sympathique et drôle.

Les critiques reconnaissent cette grande facilité et cette justesse à parler des problèmes liés à l’adolescence. Il y a les relations familiales, celles au collège avec ses amies mais aussi son ennemie Michelle, les garçons, la croissance et la puberté.

Raina Telgemeier parle aussi avec pudeur mais sans filtre de ses difficultés liées à la nourriture et par conséquence de sa phobie scolaire. Elle n’hésite pas à mettre en scène sa thérapie analytique avec une psychologue et surtout à montrer la bienveillance de ses parents et plus particulièrement sa mère.

Il faut donc du Courage pour en parler mais surtout positiver. Parce qu’on le sait, il y a toujours une fin heureuse dans les albums de l’autrice américaine. Une lueur, un espoir et des personnes qui viennent pour aider, comme dans une belle fable pour enfants.

Son trait est chaleureux et très moderne conférant ainsi beaucoup de lisibilité à son récit. Courage : un album positif et drôle sur l’adolescence et ses tracas, sur l’amitié et l’amour maternel.

Article posté le mercredi 30 octobre 2019 par Damien Canteau

Courage de Raina Telgemeier (Akileos)
  • Courage
  • Autrice : Raina Telgemeier
  • Editeur : Akileos
  • Prix : 17€
  • Parution : 30 octobre 2019
  • IBAN : 9782355744617

Résumé de l’éditeur : Une nuit, Raina se réveille avec de terribles douleurs d’estomac. Sa mère se réveille également avec les mêmes maux. Il ne s’agit donc probablement que d’un virus. Raina finit par retourner à l’école, où elle fait face aux hauts et aux bas habituels?: les amies, celles qui ne le sont pas, et des camarades de classe qui pensent que l’année scolaire n’est qu’une longue session de vulgarités. Il devient vite évident que les problèmes d’estomac de Raina sont là pour durer… et qu’ils coïncident avec ses inquiétudes concernant la nourriture, l’école et les changements d’amitiés. Mais que se passe-t-il?? Une fois encore, Raina Telgemeier se révèle une excellente conteuse des péripéties de l’adolescence.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir