Facteur pour femmes

En 2015, Didier Quella-Guyot et Sébastien Morice sortaient l’album Facteurs pour femmes chez Grand Angle. L’histoire se passait sur une petite île bretonne, vidée de ses hommes pendant la Première Guerre mondiale. Non mobilisé à cause de son pied bot, Maël est alors le seul homme de l’endroit. Il participe à l’effort de guerre en distribuant le courrier aux habitants, des femmes essentiellement.

Cette histoire était une véritable pépite grâce à un scénario magnifiquement ciselé par Didier Quella-Guyot et des dessins superbes de Sébastien Morice. Une adaptation au cinéma fut même annoncée (on l’attend toujours…).

Facteur pour femmes : Le défi d’une suite

Didier Quella-Guyot affirme que ce deuxième tome n’était pas prévu et que c’est son épouse qui s’est posée la question : « Mais que peuvent devenir ces femmes après ce qu’elles ont vécu ? ».

L’exercice s’avérait périlleux tant le premier opus était réussi. Faire aussi bien s’annonçait compliqué…

L’auteur de Boitelle et le café des colonies s’est donc attelé à la tâche et on peut affirmer qu’il a su éviter les écueils pour nous proposer un récit qui parvient de nouveau à nous surprendre.

Dans ce Facteurs pour femmes, livre 2, on retrouve les mêmes actrices plus d’autres protagonistes qui font leur apparition pour notre plus grand bonheur. Quant à la trame du récit, elle fait des allers-retours entre l’après-guerre Première Guerre Mondiale et 1960 pour peu à peu lever le voile de mystère qui plane sur la petite île…

Un changement de dessinateur

Non disponible, Sébastien Morice a dû céder sa place à un autre dessinateur : Manu Cassier qui a déjà collaboré avec Didier Quella-Guyot sur l’album Esclaves de l’île de Pâques (La Boite à bulles).

Par son dessin, l’illustrateur met en avant le corps de femmes… De celles qui travaillent dans les champs, qui partent laver leurs linges à la rivière… et qui entretiennent la loi du silence.

Les portraits de ces femmes déchirées sont remarquables et on finit par s’attacher à elles. Mais il reste peut-être encore des choses à dire. A quand un troisième épisode ?

Article posté le vendredi 09 avril 2021 par Medionok

Facteur pour femmes de Didier Quella-Guyot et Manu Cassier (Grand Angle)
  • Facteur pour femmes, livre 2
  • Scénariste : Didier Quella-Guyot
  • Dessinateur : Manu Cassier
  • Editeur : Grand Angle
  • Prix : 18,90 €
  • Parution : 03 mars 2021
  • ISBN : 9782818975510

Résumé de l’éditeur : « Complices, elles entretiennent le silence sur leur crime passé ». À son retour d’Australie, en 1958, Linette est loin d’avoir tout appris… et tout compris ! Elle sait désormais qui est son vrai père et ce qu’il a obtenu des femmes jusqu’à sa mort « accidentelle ». Mais ce qui s’est passé sur l’île après la guerre et ce que sont devenues les « femmes du facteur » présentes au cimetière, évidemment elle l’ignore ! Pourtant, peu après la guerre, un autre drame, encore plus inavouable, a « plombé » la vie de ces iliennes, un drame cruel dont il vaudrait mieux qu’il ne revienne jamais à la surface…

À propos de l'auteur de cet article

Medionok

Medionok

Né la même année que le festival d'Angoulême, Medionok a toujours aimé la BD et comme il adore écrire, c'est tout naturellement qu'il rédige des chroniques.

En savoir