Frenchman

On l’avait quitté en refermant le très beau Canoë Bay, paru chez le même éditeur et avec Tiburce Oger au scénario. Cette fois, Patrick Prugne se charge aussi bien des dessins que du texte et le résultat est tout aussi somptueux. Une aventure dans les grands espaces de la Lousiane, superbement mise en image par un trait élégant et des couleurs directes sublimant le récit.

C’est beau, agréable à lire. L’évasion est à toutes les pages. L’émotion toujours au rendez-vous.

C’est Frenchman, du nom des coureurs des bois canadiens devenus guides, interprêtes ou chasseurs pour de grandes compagnies de fourrures. Le traité de Paris (1763), qui avait scellé le passage sous contrôle britannique des territoires français du nord et de l’est du Canada avait bouleversé leur vie, les amenant à venir s’installer à l’Ouest du Mississippi sur ces territoires faisant encore partie des colonies françaises. Pour les Américains, ils étaient donc les Frenchmen

Le récit se passe pourtant quelques années plus tard. La jeune nation des Etats-Unis dont l’indépendance a été proclamée en 1783, vient de racheter la Louisiane au jeune consul Bonarpate (1803) pour 16 millions de dollars.  A des milliers de kilomètres de là, en France, dans un paisible village de Normandie, des sergents recruteurs arrivent tambour battant. A l’appel de leurs noms, les jeunes hommes de la région partent grossir les rangs de l’armée du premier consul Bonaparte pour assurer la “pacification” de ces contrées sauvages de Louisiane. Alban, un jeune paysan, doit bientôt embarquer pour la Nouvelle-Orléans. Ce garçon plein de fougue, encore imprégné des idéaux de la Révolution, fait parler la poudre pour défendre un jeune esclave. Arrêté, emprisonné, il risque l’échafaud. Un trappeur français, un Frenchman, Toussaint Charbonneau, lui sauve la vie et l’entraîne avec lui dans une expédition qui changera le cours de leurs existences.

Un très bel album, figurant assurément parmi les coups de coeurs de la rentrée. Patrick Prugne signe ici une très belle histoire, richement documentée. Et une fois le récit achevé, le voyage se poursuit avec une trentaine de pages de recherches, crayonnés, dessins spéciaux…

Article posté le jeudi 15 septembre 2011 par Nicolas Albert

  • Frenchman
  • Auteur: Patrick Prugne.
  • Editeur: Daniel Maghen.
  • Prix: 19 €.
  • Sortie: 15 septembre 2011.

À propos de l'auteur de cet article

Nicolas Albert

Nicolas Albert

Nicolas Albert est journaliste à la Nouvelle République - Centre Presse à Poitiers. Auteur de plusieurs livres sur la bande dessinée (Atelier Sanzot, XIII 20 ans sans mémoire…) ou de documentaires video, il assure également différentes missions pour le festival international de la bande dessinée d'Angoulême : commissaire d’expositions (Atelier Sanzot, Capsule Cosmique, Boule et Bill, le Théâtre des merveilles, Les Légendaires…), metteur en scène des concerts de dessins, rédacteur en chef de la WebTV et membre du comité de sélection.

En savoir