Grimoires et sorcières

Esh disparait mystérieusement. Sa cousine Ailis tente de le retrouver avec ses amis. Et si le manoir hanté était le lieu de son enfermement ? Svetlana Chmakova met en scène leurs recherches dans Grimoires et sorcières, un superbe album fantastique jeunesse édité par Jungle.

La vie chez mamie

Laitham, une petite ville paisible. Ailis n’est pas une enfant comme les autres. C’est une Weirn, une créature doté de pouvoirs magiques. A leur naissance, les Weirns sont liés à un astral; un démon gardien. Ces bestioles muettes sont loyales et veillent sur eux tout au long de leur vie.

La jeune adolescente vit chez sa grand-mère lorsque ses parents sont absents. Un poil acariâtre et très râleuse, c’est aussi une Weirn qui possède une boutique de magie.

Aller à l’école la nuit

Les Weirns ne vont pas à l’école en même temps que les humains. Ils s’y rendent la nuit. Si le bâtiment accueillent les humains le jour, il se transforme la nuit en une académie magique.

Tous les jours, Ailis passe chercher sa cousine Na’ya et son frère Esh pour aller en cours. La première est fan de dragons, le second est encore en maternelle.

Pour se rendre à l’école, ils doivent traverser une forêt dans laquelle se trouve un manoir hanté, dans lequel se serait déroulé d’étranges phénomènes, il y a très longtemps.

Esh disparait

L’établissement scolaire accueille toutes sortes de créatures fantastiques : sorcières, métamorphes et vampires. Ailis et Na’ya y retrouvent aussi Jasper et Russ. Le premier est un Weirn maladroit, tandis que le second est très beau garçon loup-garou. Il y a aussi cette peste de Patricia, la perfection en tant que Weirn.

Alors que la directrice de l’école est partie mystérieusement, Ailis, Na’ya et Esh décident d’aller explorer le manoir hanté. Ils sont surpris par une créature démoniaque. Ils fuient.

Le lendemain, Patricia se comporte bizarrement et quelques jours plus tard, Esh est kidnappé. Et si la demeure maudite était le lieu de tous les dangers ? Les deux cousines et leurs copains s’approchent alors du manoir…

Grimoires et sorcières : magie et humour

Quelle excellente idée ont eu les éditions Jungle de publier Grimoires et sorcières ! Après les trois volumes d’Opération survie, elles mettent en lumière la nouvelle géniale série de Svetlana Chmakova.

Au menu de cet univers jeunesse : magie, cascades de surprises, créatures surnaturelles et humour. En 128 pages, l’autrice canadienne met en place son intrigue accrocheuse et addictive. Les lecteurs sont portés avec une réelle aisance dans cette histoire folle et drôle.

Les créatures ennemies sont génialement effrayantes. Le suspense et l’angoisse au rendez-vous d’un premier tome très réussi.

Secrets et kidnapping

Les secrets et non-dits sont légion dans Grimoires et sorcières. Svetlana Chmakova ménage une atmosphère mystérieuse à son récit. Comme la forêt aujourd’hui calme, le manoir fait planer tous les fantasmes chez les héros de la série.

On y découvre une créature masquée terrifiante et une femme folle à souhait. Ailis, Na’ya, Esh, Russ et Jasper vont être confrontés à leur dessein démoniaque.

Un vrai humour

Si l’affrontement avec ces deux êtres surnaturels est le climax de ce premier volume, les lecteurs sont emportés dans l’histoire par un humour dévastateur.

Svetlana Chmakova contrebalance l’ambiance glaçante de ce premier tome par des espaces de respirations très drôles. L’humour est avant tout porté par des personnages secondaires complétement fous. Tout d’abord, il faut souligner la prestation de la grand-mère. Ayant quelques caractéristiques proches de celle de Lou (la série de Julien Neel), elle est énergique, grognonne, râleuse et possède un langage parfois fleuri.

Il y a ensuite Patricia, détestable camarade de collège d’Ailis et Na’ya. L’adolescente n’hésite jamais à rabaisser les deux cousines. Sa transformation soudaine apporte aussi son lot d’humour.

On notera aussi le rôle de Jasper, le Weirn complètement gauche et un peu peureux. Tout ce qu’il touche se transforme en catastrophe.

Enfin, les lecteurs seront ravis par les dialogues enlevés et ciselés de Svetlana Chmakova. Elle fait communiquer ses personnages dans un langage actuel.

Un trait moderne

Grimoires et sorcières, c’est aussi un univers proche d’Harry Potter où les Moldus (humains) ne connaissent pas l’existence des êtres magiques cachés. L’école peut aussi faire penser au monde de J.K. Rowling.

Le trait de la Canadienne est moderne, ses couleurs très actuels et son style entre comics et manga. En effet, elle utilise parfois la manière kawaï (les personnages évoluant en tout petit, tout mignons et avec des expressions surdimensionnées) pour accentuer l’humour de situation. Dommage que la couverture soit ratée, sinon ç’eut été parfait !

Le premier opus de Grimoires et sorcières est génial. Les enfants passent un excellent moment de lecture entre magie et humour. Une vraie réussite !

Article posté le mercredi 10 février 2021 par Damien Canteau

Grimoires et sorcières 1 de Svetlana Chmakova (Jungle)
  • Grimoires et sorcières, tome 1 : Prends garde aux bois silencieux
  • Autrice : Svetlana Chmakova
  • Traducteur : Basile Béguerie
  • Editeur : Jungle
  • Prix : 13,95 €
  • Parution : 21 janvier 2021
  • ISBN : 9782822233859

Résumé de l’éditeur : Un nouveau roman graphique à l’école des sorcières par l’autrice d’Opération survie au collège ! Dans le Royaume de la Nuit, les vampires, les métamorphes, les sorcières et autres êtres de la nuit qui passent pour des humains, rôdent dans les rues… mais ils doivent quand même aller à l’école ! Ailis et Na’ya sont des élèves plutôt moyennes (PAS des losers !), mais quand une ombre commence à s’installer et qu’un camarade de classe a un comportement étrange, elles sont les premières à le remarquer. Alors, quand le petit frère de Na’ya disparaît, cela devient personnel. Il est temps d’affronter les secrets des bois silencieux.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir