Il fallait que je vous le dise

Il fallait que je vous le dise édité chez Casterman est un roman graphique très personnel d’Aude Mermilliod qui témoigne de son choix d’avorter mais également du deuil qui n’en porte pas le nom. Elle nous transporte dans son histoire et dans l’histoire de Martin Winckler médecin militant féministe et écrivain qui s’est engagé en faveur l’IVG.

Il fallait que je vous le dise : l’histoire d’un choix

A 24 ans, Aude vient de terminer une relation de 3 ans et rencontre Christophe, ce n’est ni une histoire d’Amour ni un plan cul mais c’est une histoire sincère, une promesse de faire partie de sa vie. Quelques semaines plus tard, les premiers symptômes apparaissent, une fatigue excessive, des voix qu’elle ne supporte plus, des aliments qu’elle ne peut plus manger. Elle se décide, elle fait un test et découvre qu’elle est enceinte. Assez rapidement elle sait qu’elle veut avorter, c’est son choix. Sa famille et ses amis sont là mais tous ne comprennent pas vraiment. Heureusement il y a Vic qui sait que ce choix n’est pas un choix simple et sans conséquence car elle a avorté  à deux reprises. Elle l’accompagne dans ses démarches, prend les rendez-vous et la soutient alors qu’elle est enceinte. Il y a aussi Ben l’ami efficace qui ne pose pas de question mais qui est là sans jugement. Heureusement elle n’est pas seule.

Le jour J et les mois qui suivent

Le jour J, ce moment est difficile : la douleur si intense, le bruit de cette machine qui lui aspire les entrailles et pour finir le bruit de la chasse d’eau pour évacuer la matière que l’on a retiré. Ce n’est pas fini. Les jours, les mois et les années qui suivent ne sont pas pour autant simples, la vie ne reprend pas comme ça. Elle doit réapprendre à vivre avec les autres et à s’aimer à nouveau.

Martin Winckler le médecin qui s’engage

La seconde partie raconte le combat de  Martin Winckler (pseudonyme de Marc Zaffran) qui s’engage pour l’IVG à l’époque où la Loi a été votée sous l’impulsion de Simone Veil. Il nous raconte ses débuts, ses erreurs, ses jugements mais aussi comment en étant à l’écoute des femmes et des professionnelles, il a su petit à petit accompagner les femmes qui n’ont pas recourt à l’avortement de gaieté de cœur.

Il fallait que je vous le dise, une histoire forte un dessin doux

Aude Mermilliod nous livre deux histoires dans le même roman graphique. Elle nous raconte son histoire et celle de Martin Wincker. Ses dessins et ses couleurs d’une très grande douceur viennent appuyer ces deux récits très forts. Tout y est, le rythme, l’alternance des pages avec plusieurs bulles et celles avec une seule image, les moments de solitude nécessaires et ceux où les amis sont présents. Tout le monde devrait lire ce roman, les femmes qui ont avorté mais pas seulement, le hommes qui les accompagnent et tous les autres. Ce n’est pas seulement une histoire sur l’IVG c’est aussi une ode à la vie.

Article posté le samedi 13 juillet 2019 par Yoann

Il fallait que je vous le dise (Casterman)
  • Il fallait que je vous le dise
  • Autrice Aude Mermilliod
  • Éditeur : Casterman
  • Prix : 22.00 €
  • Parution :  Mai 2019
  • ISBN : 9782203153738

Résumé de l’éditeur : La rencontre de la dessinatrice Aude Mermilliod et du romancier Martin Winckler. Deux voix pour rompre le silence sur un sujet encore tabou, l’IVG.

Si elle donne le choix, l’IVG ne reste pas moins un évènement traumatique dans une vie de femme. Et d’autant plus douloureux qu’on le garde pour soi, qu’on ne sait pas dire l’ambivalence des sentiments et des représentations qui l’accompagnent. L’angoisse, la culpabilité, la solitude, la souffrance physique, l’impossibilité surtout de pouvoir partager son expérience. Avec ce livre, Aude Mermilliod rompt le silence, mêlant son témoignage de patiente à celui du médecin Martin Winckler. Leur deux parcours se rejoignent et se répondent dans un livre fort, nécessaire et apaisé.

À propos de l'auteur de cet article

Yoann

Yoann

Yoann Debiais est un amoureux de la bande dessinée depuis de nombreuses années. Le temps et les rencontres lui ont permis de s'ouvrir à des lectures plus humaines et plus profondes. Il partage sa passion sur Instagram sous le compte @livressedesbulles. N'hésitez pas à découvrir son univers fait de partages.

En savoir