Juge Bao

Le juge Bao est un incorruptible. Vrai personnage historique, il a vécu en Chine entre 999 et 1062. Ce haut magistrat œuvra dans la lutte contre la corruption sous la dynastie de Song du Nord et le règne de l’Empereur Ren Zhong. C’est ce parcours exceptionnel d’un homme cultivé et lettré qu’ont décidé de raconter Patrick Marty et Chongrui Nie. Juge Bao et l’impératrice oubliée est l’ultime volume de cette excellente série, sous forme d’un très beau manga graphique.

UN TABLEAU RÉALISTE DE LA CHINE MÉDIÉVALE DES EMPEREURS

La série Juge Bao est d’une très grande qualité, tant au niveau du scénario que du dessin. Le récit du français Patrick Marty plonge le lecteur avec délectation dans la Chine médiévale des empereurs. Sous forme d’enquête policière, le personnage principal nous fait découvrir les us et coutumes du pays du soleil levant de l’an 1000. L’homme intègre est bien campé, sa quête de vérité en fait sa véritable force. L’intrigue originale happe le lecteur et ce dernier ne lâchera pas l’album jusqu’à la fin.

JUGE BAO L’INCORRUPTIBLE

La série Juge Bao nous enchante par l’intrigue dense et le dessin envoûtant. Le merveilleux récit de Patrick Marty met en scène l’Eliott Ness chinois, ayant réellement existé, véritable incorruptible, il pourchasse jusque chez eux les notables corrompus pour les juger et leur infliger de sévères sanctions. Son grand don de la déduction permet à cet incorruptible de déjouer tous les méfaits des seigneurs locaux. Le haut magistrat est une figure populaire et appréciée encore aujourd’hui en Chine.

INTRIGUES A LA COUR

Pour cette ultime mission, le haut magistrat doit se mettre à nu, jouer une belle ruse pour démasquer l’intriguant du palais de l’Empereur. Alors qu’il est accueilli en héros à la Cour du roi ou plutôt par la population pour avoir mis à genou les pires crapules chinoises, il doit se méfier des courtisans. Pour l’aider dans sa tâche, il est rallié par les hommes de Wei, qui le porte en triomphe jusqu’au portes de la cité impériale.

UN DESSIN FOUILLE ET ORIGINAL

En résidence à La maison des auteurs d’Angoulême depuis décembre 2013, Nie Chongrui est l’un des auteurs les plus connus de manhua contemporains. Il commença à dessiner en 1953, travailla dans le domaine de l’animation à partir de 1979 mais c’est à partir de 2010 qu’il entame la série Juge Bao. Son dessin classique mais très fouillé est mis en lumière par un format original en France (13×18) mais assez fréquent en Chine. Son trait en noir et blanc est extrêmement bien maîtrisé, fait tantôt de hachures, tantôt d’aplats grattés pour faire apparaître les blancs, comme de belles gravures anciennes. Les pages en demi-planche et le découpage apportent beaucoup de dynamisme.

Article posté le dimanche 22 mars 2015 par Damien Canteau

  • Juge Bao, volume 6/6 : Juge Bao et l’Impératrice oubliée
  • Scénariste : Patrick Marty
  •  Dessinateur : Chongrui Nie
  • Editeur : Fei
  • Prix : 8.90€
  • Sortie : 07 janvier 2015

Résumé de l’éditeur : La mission de lutte contre la corruption s’achève pour le haut magistrat Bao et sa troupe. Mais le retour à la capitale de l’Empire et à la Cour, où il est tout autant craint qu’admiré, va se révéler extrêmement périlleux. Car le juge incorruptible a fait une découverte qui touche les plus hautes sphères du pouvoir. Il est en passe de révéler un complot inimaginable dont les fondements reposent sur un immonde secret d’État…

Tous les albums

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir