La guerre invisible

Que sont devenus les savants nazis après la Seconde Guerre mondiale ? Deux albums sortis coup sur coup ont tenté de répondre à cette question : Von Braun de Robin Walter (Des ronds dans l’O) et La Guerre invisible de Franck Giroud et Olivier Martin pour Rue de Sèvres.

Espionnage dans la Guerre Froide

Alors que le premier s’attarde sur la personnalité de Wernher Von Braun, le second nous plonge dans une fiction mêlant espionnage et Guerre froide sous le soleil brûlant d’Égypte.

L’histoire démarre en septembre 1951 et le personnage principal s’appelle Cassandra Bromby, espionne pour la CIA. Sa mission consiste à exfiltrer un scientifique allemand spécialiste en armement, réfugié au Caire depuis la Seconde guerre mondiale, une ville grouillant d’agents secrets en maraude et d’anciens nazis en fuite.

La Guerre invisible : Un triptyque qui s’annonce savoureux

Décédé juste avant la parution de cet album, Franck Giroud (qui a publié notamment Churchill et moi en 2018 et Babylone en 2020. Il a aussi remporté en 2002 le Max und Moritz Prix du meilleur scénariste international) a concocté un scénario habile, empli de chausse-trappes, de faux semblants et de révélations inattendues, qui entretient un suspense jusqu’à la dernière page… de ce premier tome.

Car oui, il s’agit d’une saga en trois albums qui va nous dresser un panorama du monde de l’espionnage au paroxysme de la Guerre froide. Les personnages sont également fouillés et permettent au lecteur de s’immerger dans cet univers interlope : la ténébreuse Cassandre au passé nébuleux, Fürbringer le savant mystérieux mais aussi les deux jeunes garçons dont les destins sont au centre de l’intrigue.

Le dessin est assuré par Olivier Martin qui, après des études d’arts appliqués, a collaboré avec Olivier Supiot sur Erzurum, sur le collectif Les chansons de Jacques Brel et qui travaille sur deux séries Les Carrés avec Eric Adam et Face cachée avec Sylvain Runberg.

Article posté le lundi 01 mars 2021 par Medionok

La guerre invisible 1 de Franck Giroud et Olivier Martin (Rue de Sèvres)
  • La guerre invisible, tome 1 : L’agence
  • Scénariste : Franck Giroud
  • Dessinateur : Olivier Martin
  • Editeur : Rue de Sèvres
  • Prix : 15 €
  • Parution : 27 janvier 2021
  • ISBN: 9782369814535

Résumé de l’éditeur : 1951, EGYPTE. Manfred Fürbringer, un ancien ingénieur nazi spécialisé dans les systèmes de guidage des fusées V2, a été repéré vivant au Caire sous une fausse identité. En pleine guerre froide, son savoir-faire et son expertise sont des atouts inestimables pour les Etats-Unis. La CIA envoie donc deux de ses meilleurs agents pour « recruter » Fürbringer, de gré ou de force… … car bien d’autres nations semblent intéressées par les services de l’ingénieur.

À propos de l'auteur de cet article

Medionok

Medionok

Né la même année que le festival d'Angoulême, Medionok a toujours aimé la BD et comme il adore écrire, c'est tout naturellement qu'il rédige des chroniques.

En savoir