Les deux vies de Baudouin

Que retenir de sa vie lorsque l’on se sait menacé par un cancer incurable ? A-t-on vraiment vécu celle que l’on aurait souhaitée ? Peut-on la changer ? Peut-on rattraper le temps perdu et dire à ses proches qu’on les aime ? Toutes ses questions et bien plus encore sont au cœur de Les deux vies de Baudouin, l’étonnant et poignant album de Fabien Toulmé aux éditions Delcourt. Une bande dessinée d’amour, pleine de vie(s) !

LES DEUX VIES DE BAUDOUIN : UN DESTIN TOUT TRACÉ ?

Enfants d’un couple très respectable, plutôt aisé, avec une maison principale et une maison secondaire, Baudouin et Luc sont pourtant deux frères que tout oppose.

Le premier est juriste dans une grande société à La Défense, à Paris. Célibataire avec son chat, il n’a connu que peu de femmes dans sa vie. Il se rêvait en musicien de rock, il a fini dans le nez dans les dossiers d’une entreprise où la routine le guette. Il faut dire que son destin était déjà tout tracé : son père avait fait le forcing pour qu’il fasse des études de droit et il avait accepté à contre-coeur.

Le second est médecin et soigne des malades aux quatre coins du monde. Beau gosse, charmant, entouré de femmes, il prend la vie du bon bout : travail dans la bonne humeur, sexe, alcool et cigarettes qui font rire.

QUAND C’EST, CANCER ?

Avant son retour à Cotonou au Bénin, Luc rend visite à Baudouin. Sans réellement le prévenir, à l’improviste, il s’impose chez lui. Il lui promet de s’occuper de lui, de lui faire changer les idées, de le faire sortir; lui le casanier célibataire.

Un matin, sous sa douche, le jeune juriste découvre une boule sous son bras. Le lendemain, à la piscine, Baudouin montre cette grosseur qui l’intrigue à son frère médecin. Luc l’envoie alors chez un ami oncologue reconnu, qu’il a fait ses études avec lui. Quelques jours plus tard, la sanction tombe : cancer ! Pire, il ne lui reste plus que quelques mois à vivre. Tout s’écroule autour de lui, il se refait le film de son existence et prend conscience qu’il a une vie que son père avait tracé pour lui, mais il n’a pas eu la sienne, celle dont il rêvait.

Luc lui propose de venir avec lui au Bénin pour lui faire prendre du recul. De toute façon, c’est ça ou l’hôpital et l’acharnement thérapeutique. Alors autant terminer sa vie en la savourant à chaque seconde…

LA LISTE DES CHOSES QUE JE VEUX FAIRE…

Fabien Toulmé est un auteur rare, précieux et conteur hors-pair ! Après Ce n’est pas toi que j’attendais – où il racontait les premiers pas de sa fille porteuse d’une trisomie 21 dans son foyer – qui nous avait « bouleversé-chamboulé-fait pleuré » et nous avait donné une formidable leçon de vie et d’amour, il revient avec Les deux vies de Baudouin, une récit coup de poing-coup de cœur comme lui seul peut imaginer.

S’il ne fallait résumer ce très beau roman graphique de 272 pages en quelques mots, ce serait : un amour… une histoire d’amour… une histoire d’amour fraternelle. S’il est facile de mettre en opposition les deux vies dissemblables de deux êtres, il est plus délicat d’en faire un récit porteur, accrocheur et incandescent !

Les Hommes et les Femmes passent leur existence à s’arranger avec leur vie. Alors que parfois, au crépuscule de leur passage sur Terre, ils regrettent. Ils font un bilan et ont des remords sur la vie qu’ils ont mené. Cette vision (peut-être erronée) de la réussite est encore plus prégnante lorsqu’ils apprennent qu’ils leur restent peu de temps à vivre à cause d’une maladie incurable.

Pour contrer cette vision, pour suspendre un instant le temps, Luc propose à Baudouin de partir loin. Lui qui a peu voyagé; pour se retrouver et profiter de chaque petits instants qu’il lui reste. Pour l’aider dans cette tache immense, il lui soumet l’idée d’établir une liste de choses à faire. Et tel Rose dans sa chanson – La liste – il les inscrit sur une feuille et les raye au fur et à mesure qu’elles ont été effectuées. Pour ne pas avoir de regrets…

THEME UNIVERSEL DE L’ACCOMPLISSEMENT DE SOI

Auteur de 36 ans, Fabien Toulmé participe à de nombreuses revues et ouvrages collectifs (Les autres gens, Vivre dessous, Alimentation générale, L’atelier Mastodonte, Axolot 2 ou des strips de Heureux qui comme Alex dans Lanfeust Mag depuis février 2017) et anime aussi un blog : Midi à quatorze heure ! 

Avec Les deux vies de Baudouin, il imagine un récit qui touchera de nombreuses personnes – nous avons tous dans notre entourage proche ou non des personnes qui ont été atteinte d’un cancer – et malgré un sujet sombre et délicat, il s’autorise des moments plus légers, de l’humour pour ne pas plus plomber son lectorat. Il le confie d’ailleurs dans un entretien à L’envolée culturelle : « J’aime bien ces problématiques-là, humaines et un peu graves, mais en les abordant sous l’angle léger, humoristique, puisque j’ai un peu le syndrome de la blague d’enterrement ! Dans un contexte triste, je ne peux pas m’empêcher de mettre des éléments drôles, parce que c’est aussi comme ça qu’est la vie ! Dans un livre, j’aime bien, en tant que lecteur et en tant qu’auteur, retrouver ça ; c’est-à-dire un livre qu’on termine en disant : « J’ai ressenti des émotions » – qu’elles soient joyeuses ou tristes, et je pense que dans ce livre, on retrouve ça ».

L’accomplissement personnel et de soi est donc au cœur de cette belle fiction. Pour encore plus accrocher son lectorat, il propose un final à couper le souffle, déstabilisant et interrogateur.

Comme pour Ce n’est pas toi que j’attendais, Fabien Toulmé dévoile des planches d’une belle chaleur humaine. Il alterne des pages de Baudouin et Luc à l’époque actuelle et des pages flash-back de l’enfance et l’adolescence des deux frères aux couleurs sépia. Ses planches africaines sont festives et colorées en opposition à celles des scènes dans le travail de Baudouin, plus froides et grises.

« On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on en n’a qu’une. » : Confucius.

Article posté le jeudi 23 février 2017 par Damien Canteau

Les deux vies de Baudouin de Fabien Toulmé (Delcourt) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Les deux vies de Baudouin
  • Auteur : Fabien Toulmé
  • Editeur : Delcourt, collection Mirages
  • Prix : 27.95€
  • Parution : 15 février 2017

Résumé de l’éditeur : Une histoire touchante, pleine d’émotion et d’humour, une réflexion sur le sens de la vie, bref, un album qui fait du bien, par l’auteur de Ce n’est pas toi que j’attendais. Baudouin est un trentenaire solitaire, enfermé dans un quotidien monotone. Son frère, Luc, est à l’inverse un esprit libre, voyageur et séducteur. Un jour, Baudouin se découvre une tumeur qui ne lui laisse que quelques mois à vivre. L’anti-héros décide alors de tout plaquer pour partir avec son frère. Un récit touchant sur les liens familiaux et sur le thème universel de la réalisation personnelle.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir