Les enfants de l’arbre

Les enfants de l’arbre, c’est la suite 50 ans après de la formidable série Espions de famille signée Thierry Gaudin et Romain Ronzeau. Un nouvel arc narratif où les liens intergénérationnels et l’écologie se mêlent pour donner une très belle aventure jeunesse. Encore un coup de maître pour les deux auteurs !

La Fédération, la forêt et la vie sereine

2070. La vie semble douce dans la Fédération. Les zones toxiques ont été évacuées et la forêt nourricière est de nouveau en bonne santé. Il faut souligner que les Sentinelles y veillent.

Leïla gouverne avec sagesse et habileté la Fédération et son petit-fils Sol suit ses cours avec attention. La nouvelle génération marche dans les pas de l’ancienne avec enthousiasme.

Sol en prise avec la terre

Mais, Sol semble être en alchimie lorsqu’il touche un arbre. L’adolescent ressent les soubresauts de la terre juste en mettant sa main sur l’écorce des arbres.

Alors qu’une tempête se dessine, pendant la nuit, Sol est réveillé en sursaut. Il a ressenti un choc lointain. Il se met en route malgré le mauvais temps. L’adolescent découvre alors un engin volant écrasé sur la Falaise des Ormes

Les enfants de l’arbre, sympathique suite d’Espions de famille

Quelle riche idée ont eu Thierry Gaudin et Romain Ronzeau de proposer une suite futuriste à Espions de famille. Si l’on semble loin de l’académie des apprentis espions, le ton positif de ce nouvel arc narratif est présent comme dans les sept volumes de la série précédente.

Les amateurs d’Espions de famille retrouvent ainsi Leïla en gouverneure de la Fédération. Rangée de l’action, elle gère avec justesse et bienveillance les politiques de cette entité. Elle est le lien entre l’ancienne génération – celle qui a connu notre époque contemporaine – et la nouvelle génération, sauvée des catastrophes climatiques. L’on apprécie toujours avec autant d’envie, le travail de Thierry Gaudin et Romain Ronzeau sur les liens intergénérationnels. Avec les grands-parents dans Espions de famille, avec la génération future dans Les enfants de l’arbre. Leïla symbolise les interactions intelligentes entre les deux.

Il faut souligner que les lecteurs peuvent néanmoins accéder à cette nouvelle série sans connaître Espions de famille. Les deux histoires sont indépendantes.

De très bons ingrédients qui ont fait leurs preuves

L’humour, l’aventure et l’action sont toujours au cœur de leur récit. Les mêmes ingrédients qu’Espions de famille sont présents dans ce premier tome pour le plus grand bonheur des lecteurs. On ne s’ennuie pas une seule seconde. L’intrigue est menée tambour battant, ne laissant pas de répit aux lecteurs.

Bien évidemment que tout n’est pas simple dans Les enfants de l’arbre. Des ennemis de la sérénité de la Fédération se dresseront contre ce bonheur. Sans oublier les affres de Sol, perturbé par son interconnexion avec les arbres. Pas simple d’entrer dans l’adolescence et ses transformations lorsque l’on découvre un don surnaturel.

Les enfants de l’arbre : un esprit positif

Les enfants de l’arbre n’est pas du tout un récit d’anticipation gris et pessimiste. Il est lumineux et positif malgré les obstacles rencontrés par les protagonistes. La série se veut être une dystopie avec un vrai message d’espoir et de bienveillance. Même si les bouleversements écologiques sont nombreux, quelques anciens ont réussi à préserver l’essentiel : la nature. Ils sont dans la transmission à la nouvelle génération, heureuse de pouvoir hériter d’un patrimoine naturel gigantesque.

“Nous souhaitions mettre en scène dans notre histoire, un futur que notre jeunesse aura réussi à transformer pour le meilleur. Nous voulions montrer aussi son humanité, sa sensibilité, ses peurs tout en l’amenant à découvrir le pouvoir insoupçonné qui dort en elle.”

Les enfants de l’arbre : une nouvelle très bonne série jeunesse autour de l’écologie, très positive et mettant en scène la jeunesse comme solution aux problèmes actuels.

Article posté le mercredi 07 février 2024 par Damien Canteau

Les enfants de l'arbre tome 1 de Thierry Gaudin et Romain Ronzeau (éditions Bayard / Bandes d'ado)
  • Les enfants de l’arbre, tome 1 : Un autre monde
  • Scénariste : Thierry Gaudin
  • Dessinatrice : Romain Ronzeau
  • Éditeur : Bande d’ados / Bayard
  • Prix : 13,90 €
  • Parution : 17 janvier 2024
  • Pagination : 72 pages
  • ISBN : 9791036343278

Résumé de l’éditeur : An 2072. Face à la crise climatique, un autre monde a émergé, écologique et solidaire : la Fédération de l’Arbre. Sol, petit-fils des fondateurs de cette nouvelle société, ne se sent pas à la hauteur de son héritage. Mais un mystérieux pouvoir en lien avec les arbres va le guider vers Anima, une jeune réfugiée farouche et énigmatique. Son arrivée va bouleverser la vie de Sol…. et tout son univers.

 

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir