Les trois fantômes de Tesla, tome 1 : Le mystère Chtokavien

En 1942, Travis, jeune garçon féru de sciences, est attiré par un vieil homme qui habite sur le même palier que lui. Dans le même temps, le scientifique Nicolas Tesla est introuvable, d’étranges engins survolent la ville et des hommes disparaissent. Richard Marazano, accompagné de Guilhem Bec, nous entraine dans une folle aventure fantastique Les trois fantômes de Tesla.

UN VIEIL HOMME INTRIGANT

New-York, Manhattan, 1942. Travis et Kathleen, sa mère, arrivent en ville pour emménager dans un nouvel appartement. Orphelin de père mort à la guerre, le jeune garçon est intelligent et passionné de science. Sans emploi depuis quelques temps, la maman attend de commencer de travailler à l’usine d’armement de la capitale économique. Elle le répète souvent, ce lieu ne sera que temporaire et ils chercheront une autre habitation quand ça ira mieux.

Les temps sont durs : la Seconde Guerre Mondiale fait rage, des meurtres mystérieux sont non-élucidés et surtout Nicolas Tesla est toujours introuvable. Ce génie des sciences créera plus de 300 inventions. Mais tout cela est très loin des préoccupations de Travis.

Sa mère lui donnant la permission pour sortir, le jeune garçon croise le chemin d’une bande et se lie d’amitié avec eux. Pour prouver sa vaillance, Travis doit emmener une lettre au vieil homme qui loge sur son palier. Il faut souligner que ce dernier est intrigant, mystérieux et fait peur à tout le monde.

LES TROIS FANTÔMES DE TESLA : UN DÉBUT PROMETTEUR

Prévu en trois volumes, le début est prometteur pour le récit imaginé par Richard Marazano . Ce bel univers historique et steampunk accroche dès les premières pages. Mélange subtil d’aventure, de suspense et de science-fiction, il ravira les amateurs de ce style littéraire (relire les chroniques de Lady Mechanika ou encore Le château des étoiles de Alex Alice). Si le premier tome reste plutôt un moment de mise en place de l’intrigue – donc peu d’éléments de compréhension – il séduit néanmoins par la richesse des personnages.

En effet, l’auteur de Yin et le dragon (avec Xu Yao, Rue de Sèvres), met tout de suite son jeune héros sous pression (avec le vieil homme mais aussi lorsqu’il voit les machines volantes). Le vieil homme parle tout seul à voix haute, délire mais semble lui aussi très instruit. Quant à Kathleen, elle reste une femme seule, aimante mais d’une grande force mentale.

UNE HISTOIRE ASTUCIEUSE

Passionné de sciences, Richard Marazano a commencé des études de physique et astrophysique à Orsay dans les années 80. Il maîtrise donc parfaitement le sujet et joue malicieusement avec les distorsions historiques. Son histoire rétro-futuriste astucieuse met aussi en scène un étrange combat d’engins volants dans les rues de Manhattan. Il rend aussi hommage aux grands hommes de science que sont Nicolas Tesla et son meilleur ennemi Edison, qualifié de voleurs de brevets.

Le scénario de l’auteur du Complexe du chimpanzé (avec Jean-Michel Ponzio, Dargaud) lorgne aussi vers les univers de HG Wells, de George Orwell, de Jules Verne ou de EP Jacobs.

LA TRÈS BELLE SURPRISE DE LA PARTIE GRAPHIQUE DE GUILHEM BEC

Si le scénario est assez classique mais redoutablement efficace, la très belle surprise de l’album Les trois fantômes de Tesla réside dans sa partie graphique. Loin de son style jeunesse (La tribu des épithètes ou Zarla), Guilhem Bec enchante le lecteur par de sublime planches. Aidé aux couleurs par Richard Marazano, il maîtrise à la perfection les engins volants, l’univers steampunk, les décors mais surtout les personnages élégamment rétro.

L’ambiance rétro-futuriste convient parfaitement à son dessin réaliste et classique. Les cadrages (plongées, contre-plongées) et son découpage sont d’une grande force. La couverture (les deux suivantes sont visibles au recto) possède un charme vintage, proche des comics américains des années 40/50. Une belle reconnaissance pour ce dessinateur de grand talent.

Article posté le mardi 20 septembre 2016 par Damien Canteau

Très bon premier tome de Les trois fantômes de Tesla signé par Richard Marazano et Guilhem Bec (Le Lombard) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Les trois fantômes de Tesla, tome 1/3 : Le mystère Chtokavien
  • Scénariste : Richard Marazano
  • Dessinateur : Guilhem
  • Éditeur : Le Lombard
  • Prix : 13.99€
  • Parution : 26 août 2016

Résumé de l’éditeur : « Rumeurs de débarquement de sous-marins allemands sur la côte est… Mystérieuses apparitions, et disparitions, sur les bords de l’East River… Mise sous tutelle des laboratoires d’Edison par le FBI… Expérimentations de terribles armes secrètes par les forces japonaises dans le Pacifique… Pour celui qui sait voir au-delà des apparences de calme trompeur, tout démontre que New York sera bientôt plongée au coeur des événements qui ravagent aujourd’hui le reste du monde… Et nous sommes toujours sans nouvelles de Nikola Tesla, probablement le seul savant dont l’originalité et les inventions géniales sont susceptibles de nous fournir une aide décisive dans cette guerre destructrice ! New York, un été 1942… Une enquête de T.S. Billing, notre reporter du Daily Worker Au même moment, le jeune Travis emménage avec sa mère dans un hôtel meublé de Manhattan. Il ne sait pas encore que son énigmatique voisin de palier va l’entraîner dans une aventure aux ramifications scientifiques terribles et galvanisantes.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir